L'ivoirien du club gabonais victorieux de l'Asec: "marquer l’histoire en Côte d’Ivoire’’

Ancien joueur de l’Africa Sports d’Abidjan, du Réveil club de Daloa et de l’Entente Sportive de Bingerville, Guedegbé Corbin a posé ses valises au Gabon où il évolue depuis quelques années au FC Mounana, club avec lequel il vient d’écrire une belle page du football gabonais en réussissant la qualification pour la phase de groupe de la 14ème édition de la Coupe de la Confédération.
Ironie du sort , c’est sur ses terres, à Abidjan , qu’il a obtenu cette qualification devant la formation mythique de l’ASEC Mimosas le dimanche 16 avril 2017 après un match nul 0-0. À l’aller, les gabonais l’avaient emporté par 2-1 à Libreville.


Est-ce une revanche personnelle sur l’histoire pour Guedegbé Corbin quand on s’est qu’en 2009, il avait été la grosse déception de la campagne calamiteuse des Éléphants locaux lors de la première édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) de football joué en Côte d’Ivoire ?
Le joueur voit les choses autrement.  ‘’ Non je n’ai pas pris une quelconque revanche personnelle. C’est Dieu qui décide du parcours d’un joueur. Et Dieu l’a décidé aujourd’hui. Mais une chose est sûre, mon passage va marquer l’histoire en Côte d'Ivoire. On dira un jour que je suis passé par là avec un club gabonais’’.


Comment vit-il dans ce pays d’accueil ?


‘’Personne ne peut dire qu’il est mieux hors de son pays. Seulement avec cette qualification je vais bien me sentir. Elle va m’amener à travailler dur et à redoubler d’efforts’’, confie-t-il.
Pour des observateurs, le joueur ivoirien a une touche personnelle dans la qualification.
‘’Personnellement, je connais l’ASEC puisque j’ai évolué durant de longues années dans le championnat ivoirien. Elle n’a pas changé sa manière de jouer. J’ai donné de petites informations à notre entraîneur et cela a payé’’, reconnaît-il.


À 29 ans bien sonnés, Guedegbé Corbin qui savoure cette belle qualification, est loin de vouloir raccrocher les crampons. Bien au contraire, il lorgne une autre destination pour une nouvelle aventure si l‘occasion se présente à lui.  Il se dit encore prêt et bon pour le service : ‘’Après les matches de poules, je vais me décider. J’irai là où il faut en Europe ou en Côte d’Ivoire; peu importe la destination ! Je peux même rester au Gabon ’’.


Adou Mel   

Dernière modification le 19/04/2017

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!