Handball en Côte d’Ivoire : que proposent 4 candidats déjà déclarés à la présidence de la fédération


L’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de Handball (FIHB) aura lieu en décembre 2017 à Abidjan. Avant l’ouverture officielle des candidatures, quatre personnes ont déjà annoncé leur intention de briguer la présidence de cette institution.

Quatre personnes dont l’évocation des noms rappelle des souvenirs dans le milieu : Paul Blesson, Boussou Jean-Claude, Joseph Gnamkey et Dr Karaboué Aboubacar.
Depuis quelques mois, ces quatre prétendants sont dans une pré-campagne, ne ratant aucune occasion pour tenter de faire connaître leurs projets. Dans les médias et sur le terrain, les promesses (dons d’équipements, aides financières...) ne manquent pas pour séduire les clubs en attendant la période faste de campagne. Enseignant à la retraite, ancien joueur international, aujourd’hui entraîneur , ancien Conseiller Technique à la Fédération Gabonaise de Handball (FEGAHAND) et ancien Directeur Technique national de la FIHB, Paul Blesson est considéré comme le père de la grande majorité de joueurs et de dirigeants actuels qu’il a eus en tant que technicien. ‘’Vision 2017’’, est son slogan pour redresser la discipline actuellement au creux de la vague.


Ancien joueur vivant actuellement en France, Boussou Jean-Claude a profité de son récent passage en Côte d’Ivoire pour rencontrer les clubs. Des promesses fermes leur ont été faites en attendant son retour pour la campagne électorale. De son projet, l’on retient  l’arrivée des investisseurs étrangers pour soutenir le handball ivoirien, assurent ses partisans.

Gnamkey Joseph, cadre dans une entreprise de la place, a été gardien de but international. Lui aussi compte mettre son carnet d’adresses au service de la discipline qui l’a révélé au monde sportif. ‘’ Le moment venu, je vous inviterai au lancement de ma campagne ‘’, a-t-il fait savoir à Afrikipresse.

Dr Karaboué Aboubacar, officier supérieur de la Gendarmerie Nationale mène à feu doux sa pré-campagne. Il multiplie les contacts avec les clubs. « L’un de ses atouts reste son frère Daouda Karaboué, l’ancien gardien de but de l’équipe de handball de France que nous connaissons tous ‘’, a confié un membre de son staff.
Le président sortant de la fédération, le colonel Ouerega Joseph n’est pas candidat à sa succession après avoir passé neuf années (2008-20017) à la tête de la FIHB.

Adou Mel

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!