Gradel, Kalou, Dié, Gerbinho ont accepté de venir jouer pour leur pays, Wilmots

'' L'état d'esprit est le même c'est à dire conquerant. Si nous voulons gagner, nous devons être forts à tous les niveaux '', a dit Marc Wilmots, le sélectionneur des Éléphants mardi 29 août 2017 à Radisson Hôtel à Abidjan, lors de la Conférence de presse animée à l'occasion de la double rencontre de football Gabon-Côte d'Ivoire dont le match aller se joue le samedi 2 septembre 2017 à Franceville.

Marc Wilmots est conscient de l'enjeu de ces deux oppositions. Il sait également qu'il est très attendu après les résultats catastrophiques de son équipe face respectivement à la Belgique et la Guinée. '' Un entraîneur a toujours la pression. J'aurai des regrets quand je n'aurai pas tout fait. Je serai à mon 6ème Mondial '', a-t-il fait savoir.

Parlant des joueurs absents, le technicien belge a a évoqué les raisons de chacun qui se résument aux blessures et aux transferts qui ont lieu en ce moment en Europe, s'agissant de Kodjia, Gbamin, Konan, Deli, Gnangnon, Traoré Ismaël.

Sur le cas  des anciens joueurs qui marquent leur retour après une longue absence, le patron de l'encadrement technique des Eléphants s'est voulu rassurant : '' J'ai discuté avec les joueurs que sont Gradel, Kalou, Dié, Gerbinho... Ils ont accepté de venir jouer pour leur pays. C'est déjà important '', révèle t-il.

'' Le problème de capitanat est réglé. C'est le même système. C'est celui qui a le plus grand nombre de sélections et qui commence le match qui prend le brassard. À ce niveau tout est réglé '', a-t-il confié.

Pour le reste, le technicien belge s'est expliqué sur le cas des gardiens de but et a appelé à la mobilisation autour de l'equipe. '' Je joue la carte de la concurrence. Je prends les joueurs en forme du moment c'est à dire ceux qui jouent régulièrement en clubs. C'est pour quoi j'ai fait appel à Zadi Hortalin et Axel Konan. Donc mobilisons-nous pour l'equipe et oublions ce qui s'est passé à la CAN 2017" a-t-il conclu. Il n'a pas manqué d'évoquer le cas de son adversaire qu'il a qualifié d'équipe de qualité dont les absences de Pierre Aubameyang et Ovono n'enlevent en rien la valeur.

Adou Mel Gradel, Kalou, Dié, Gerbinho ont accepté de venir jouer pour leur pays , Wilmots

'' L'état d'esprit est le même c'est à dire conquerant. Si nous voulons gagner, nous devons être forts à tous les niveaux '', a dit Marc Wilmots, le sélectionneur des Éléphants mardi 29 août 2017 à Radisson Hôtel à Abidjan, lors de la Conférence de presse animée à l'occasion de la double rencontre de football Gabon-Côte d'Ivoire dont le match aller se joue le samedi 2 septembre 2017 à Franceville.

Marc Wilmots est conscient de l'enjeu de ces deux oppositions. Il sait également qu'il est très attendu après les résultats catastrophiques de son équipe face respectivement à la Belgique et la Guinée. '' Un entraîneur a toujours la pression. J'aurai des regrets quand je n'aurai pas tout fait. Je serai à mon 6ème Mondial '', a-t-il fait savoir.

Parlant des joueurs absents, le technicien belge a a évoqué les raisons de chacun qui se résument aux blessures et aux transferts qui ont lieu en ce moment en Europe, s'agissant de Kodjia, Gbamin, Konan, Deli, Gnangnon, Traoré Ismaël.

Sur le cas  des anciens joueurs qui marquent leur retour après une longue absence, le patron de l'encadrement technique des Eléphants s'est voulu rassurant : '' J'ai discuté avec les joueurs que sont Gradel, Kalou, Dié, Gerbinho... Ils ont accepté de venir jouer pour leur pays. C'est déjà important '', révèle t-il.

'' Le problème de capitanat est réglé. C'est le même système. C'est celui qui a le plus grand nombre de sélections et qui commence le match qui prend le brassard. À ce niveau tout est réglé '', a-t-il confié.

Pour le reste, le technicien belge s'est expliqué sur le cas des gardiens de but et a appelé à la mobilisation autour de l'equipe. '' Je joue la carte de la concurrence. Je prends les joueurs en forme du moment c'est à dire ceux qui jouent régulièrement en clubs. C'est pour quoi j'ai fait appel à Zadi Hortalin et Axel Konan. Donc mobilisons-nous pour l'equipe et oublions ce qui s'est passé à la CAN 2017" a-t-il conclu. Il n'a pas manqué d'évoquer le cas de son adversaire qu'il a qualifié d'équipe de qualité dont les absences de Pierre Aubameyang et Ovono n'enlevent en rien la valeur.

Adou Mel

Dernière modification le 29/08/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!