fbpx

Football ivoirien : L'ASEC en Coupe de la Confédération, Moossou FC et LYS en Ligue 2

Le verdict est tombé à une journée de la fin de la Ligue 1 de football de Côte d'Ivoire. Chacune des 14 formations alignées sur le départ connaît son sort au sortir de la 25ème et avant dernière journée.

La SOA (52 points) a ravi le titre de champion de Côte d'Ivoire à l'ASEC Mimosas et a largement devancé au classement, le FC San Pedro (2ème-47 points) qui était également dans la course. Les deux formations ne pourront plus être rattrapées et sont assurées de jouer la Ligue des Champions la saison prochaine.

Le club jaune et noir (39 points +9), champion sortant, se contente de la 3ème place synonyme de qualification pour la Coupe de la Confédération. En concurrence avec le Racing Club d'Abidjan (RCA), il a profité de la défaite de ce dernier pour se conforter dans cette position malgré le même nombre de points. Les buts inscrits ont toutefois fait la différence (+9 contre +5).

Le RCA ne pouvait rêver mieux pour sa première saison dans l'élite en occupant la 4ème place. En plus du RCA, 8 autres clubs ont assuré leur maintien pour le prochain exercice.

Il s'agit de Bouaké FC (5ème-36 points), ASI d'Abengourou (6ème-34 points +2), AFAD (7ème-34 points), Africa Sports d'Abidjan (8ème-34 points -8), WAC (9ème-33 points), AS Tanda (10ème-31 points-2), Sporting Club de Gagnoa (11ème-31 points-2) et USC Bassam (12ème-28 points).

Par contre, deux clubs, LYS de Sassandra (13ème-23 points) et Moossou FC (14ème-20 points) bons derniers, seront relégués en Ligue 2 où les jeux sont presque faits. SOL FC d'Abobo dans le groupe B, a composté son billet pour la Ligue 1 depuis la 20ème journée. Dans le groupe A, la bataille a lieu entre Issia Wazy (1er, 37 points), Stella Club d'Adjamé (2ème, 36 points) et le Denguelé d'Odienné (3ème, 35 points), tous trois des anciens pensionnaires de la Ligue 1.

Toutefois, la tendance est à l'avantage de Issia Wazy qui jouera son dernier match à domicile et qui a besoin d'une courte victoire. Pour les deux autres, l'équation est difficile à résoudre à la dernière journée. D'autant plus que chacun devra nécessairement gagner son dernier match et espérer dans le même temps une défaite des autres.

Adou Mel

 

Dernière modification le 29/04/2019

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!