Football CAN U20 : 8 prétendants dont l'organisateur pour succéder à la Zambie absente

Huit pays prendront part du 2 au 17 février 2019 à la 21ème édition de la CAN des juniors (U20) de football au Niger. En l'absence de la Zambie tenante du trophée, le Nigeria reste le grandissime favori de ce rendez-vous.

A Niamey et à Maradi, lieux des rencontres, la compétition s'annonce épique. Les observateurs auront droit à de chaudes batailles. En l'absence de certains ténors tels la Zambie détentrice du trophée, de l'Egypte quatre fois vainqueur de l'épreuve (1981, 1991, 2003 et 2013), du Cameroun, de l'Algérie, du Maroc, de l'Angola et du Congo tous titrés une fois et de la Côte d'Ivoire, de la Tunisie et de la Guinée dans une forme éblouissante, deux pays, le Nigeria et le Ghana sont très attendus. Dans le groupe A, le Niger, le pays organisateur ne manque pas d'arguments. Il bénéficiera du soutien de son public.

 

Lire aussi >> Football : Ouattara accepte la CAN 2023 en Côte d’Ivoire par solidarité au Cameroun

 

Le Mena vise le dernier carré qualificatif pour le Mondial de la catégorie qui aura lieu en Pologne en mai-juin 2019. Le Nigeria sera particulièrement à suivre et surtout difficile à jouer.
Son palmarès des plus élogieux fait de lui la formation la plus à craindre. Avec ses sept titres (1983, 1985, 1987, 1989, 2005, 2011 et 2015, le Nigeria arrive pour décrocher incontestablement un huitième titre. Il y a également le Burundi considéré comme un outsider mais qui pourrait surprendre.

Les Burundais l'ont d'ailleurs prouvé en éliminant les Zambiens dont on connaît le statut. De plus, ils ont joué et perdu la finale de 1995 devant le Cameroun. Quant à l'Afrique du Sud, une fois finaliste malheureuse et deux fois 4ème, elle possède tout de même de solides arguments à même de lui permettre de s'imposer.

Lire aussi >>Côte d'Ivoire-Ligue 1 : lutte pour le titre ou maintien, calculs de probabilité en phase retour

 

À Maradi dans le groupe B, les regards seront surtout tournés vers le Ghana absent en 2017 et qui marque son retour. Le fait qu'il ait gagné le trophée à trois reprises (1993, 1999 et 2009), fait du Ghana une référence et un véritable challenger du Nigeria. A côté, l'on retrouvera le Burkina Faso totalement gonflé à bloc. Une seule fois 4ème (2003 à domicile), les jeunes Etalons auront leur mot à dire.

Le Mali est l'un des deux rescapés de l'édition précédente. Mais affiche surtout un tableau impressionnant. Une fois finaliste malheureux et une fois troisième, le Mali aligne cinq fois la 4ème place. Les

Aiglons sont toujours en quête d'un sacre continentale dans cette compétition dominée par le Nigéria. La terre nigérienne pourra-t-elle lui porter chance ? Difficile de le dire.
Le Sénégal est en embuscade. Lui aussi était de l'expédition de la dernière édition et même à celle de 2015. Il a le couteau entre les dents et est à la recherche d'un premier sacre après les deux tentatives infructueuses en finale (2015 et 2017). Les Lionceaux sont prêts à tout dévorer sur leur chemin. Toutefois, ils sont conscients que pour toucher le toit de l'Afrique, il leur faudra beaucoup de grinta.

Adou Mel

 

Dernière modification le 01/02/2019

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!