Football-CAN 2018 Dames : Nigeria, Cameroun, Côte d’Ivoire et Afrique du Sud vers la qualification

Ce mercredi 6 juin 2018 se jouent les matches aller du dernier tour éliminatoire de la 11ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football des Dames. 14 pays sont sur le départ pour seulement 7 places qualificatives. La Côte d’Ivoire rêve d’un troisième rendez-vous dans cette épreuve.

Il s’agit pour ces pays de prendre une option sérieuse sur la qualification en attendant la manche retour. Tous les ténors ont répondu à l’appel du second tour. A commencer par le Nigeria, le champion en titre. Grandissime favori, il affrontera la Gambie inconnue sur les quatre marches du podium depuis la création de l’épreuve. Les Nigérianes ne devraient pas avoir de difficultés pour se qualifier.

Le Cameroun, vice-champion en titre se déplace au Congo pour un duel ‘’ familial ’’. Sauf surprise, les Camerounaises sont bien parties pour arracher la qualification au terme des deux matches. Le Congo étant d’un cran nettement inférieur à son adversaire.

Quatre fois finaliste mais jamais détentrice du trophée, deux fois médaillé de bronze et quatre fois 4ème, l’Afrique du Sud qui affronte le Lesotho au Setsoto Stadium de Maseru ne tremblera pas. Elle est de niveau supérieur à son adversaire du jour. Bien au contraire, le Lesotho est en danger et devra chercher à limiter les dégâts devant son public. A moins qu’il fasse démentir les pronostics.

A Abidjan, la Côte d’Ivoire attend le Mali de pied ferme. Les Ivoiriennes ont failli se faire surprendre dans leur propre jardin par les Marocaines au tour précédent. Touré Clémentine et ses joueuses sont conscientes que les Maliennes sont tout aussi un adversaire à prendre au sérieux. Elles étaient présentes à la dernière CAN en Afrique Centrale où elles ont terminé au 3ème rang dans le groupe B.Seulement, les Ivoiriennes rêvent d’un troisième rendez-vous donc n’entendent pas lâcher le morceau.

Pour ce faire, la patronne de l’encadrement technique des Eléphants dames a fait le rappel de ses professionnelles. ‘’ Nous avons beaucoup travaillé depuis notre qualification contre le Maroc. Mes joueuses ont le moral. Je n’ai pas de blessées, logiquement, elles devront nous donner satisfaction’’, rassure, Touré Clémentine.

Bien qu’ayant légèrement la faveur des pronostics, la Guinée Equatoriale devra se montrer beaucoup plus tranchante pour venir à bout de son adversaire, le Kenya. La double championne d’Afrique (2008, 2012) connait une traversée du désert depuis son dernier sacre il y a six ans. Le Kenya lui, était à la dernière édition au Cameroun mais a terminé à la 4ème et dernière place derrière le Mali, le Ghana et le Nigeria. L’envie d’un retour dans la cour des grands pourrait l’amener à un sursaut d’orgueil. Cette opposition promet.

Zambie-Zimbabwe et Algérie-Ethiopie sont des matches ouverts. Tout pronostic pourrait être risqué vu que les forces en présence sont pratiquement d’égal niveau. Les Zambiennes, une seule fois médaillées de bronze, visent le plein à domicile. Mais elles devront faire face à des Zimbabwéennes qui ont acquis de l’expérience lors de la campagne d’il y a deux ans.

Il en est de même des Algériennes opposées aux Ethiopiennes. Chez elle, l’Algérie va jouer gros sachant que l’Ethiopie a gagné une fois la médaille de bronze. Une chose est certaine, l’on va s’attendre à des oppositions très élevées aux issues incertaines.

Adou Mel

Dernière modification le 06/06/2018

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!