CAN des cadets au Gabon : les ambitions du sélectionneur l'équipe guinéenne

La Guinée fait partie des huit pays qualifiés pour la 12ème édition de la CAN (ou CAN U17) qui aura lieu du 21 mai au 4 juin 2017 au Gabon. Pour le sélectionneur national du Sily cadet, Souleymane Camara, qu’afrikipresse.fr a rencontré, l’heure de la Guinée a sonné. Entretien.   

 - Comment préparez-vous la CAN des cadets qui aura lieu dans quelques jours au Gabon ?

 La préparation se passe très bien. Cela fait neuf mois que nous bossons ensemble. La fédération a mis l’essentiel des moyens à notre disposition. Il y a quelques jours, nous avons battu notre homologue du Japon par 5-3 en match amical. Nous jouons contre des centres de formation et tout se passe bien.

 - Avez-vous des renforts de joueurs professionnels ?

 Nous avons Ibrahima Camara qui joue en Belgique et Georges Bangoura. Mais l’ensemble du groupe vient des centres de formation et des clubs de la Guinée.

 - Quel jugement portez-vous sur votre groupe composé qui comprend le Ghana, le Cameroun, deux anciens vainqueurs de l’épreuve et le Gabon, pays organisateur ?

 - Effectivement nous sommes dans un groupe où il y a déjà des anciens champions d’Afrique de la catégorie. Ils font partie des grosses cylindrées du football africain. Rien que cela, je dis que nous sommes dans un groupe dit de la mort. Mais nous ne sommes pas complexés. Nous partons à cette compétition pour la remporter. Si nous devons avoir un autre objectif, je dirais que nous ne sommes pas ambitieux. Il s’agira de mouiller le maillot pour aller chercher le trophée continental. Si c’est pour aller se balader, ce n’est pas la peine.

 - Après onze éditions, la Guinée n’a fait que de la figuration. Comment expliquez-vous l’échec des sélections guinéennes lors des CAN ?

 Il faut dire qu’en Guinée, nous n’avons pas de centres de formation comme à Abidjan, Dakar…C’est dans les clubs qu’il faut puiser pour avoir des joueurs. C’est déjà difficile. Mais depuis trois ans, les sélections surtout de jeunes se font entendre sur le continent. Les juniors et les cadets se qualifient régulièrement dans leurs catégories pour la phase finale des coupes africaines et des compétitions internationales. Et nous espérons pouvoir jouer et remporter des trophées dans les prochaines éditions. Bientôt, il y aura l’académie du président Antonio Souaré qui sera l’une des meilleures d’Afrique.

 Entretien réalisé par Adou Mel    

Dernière modification le 09/05/2017

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!