CAN 2021 : menacée au TAS par la Côte d'Ivoire la CAF recule

La Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé ce lundi dans un courrier relayé par plusieurs organes de presse internationaux qu'elle n'a jamais dépossédé la Côte d'Ivoire de l'organisation de la CAN 2021.

Selon la radio BBC et le site l'équipe.fr qui détiennent copie du courrier, la CAF nie avoir pris une décision dans ce sens. '' Nous confirmons qu'aucune décision n'a été prise par le Comité Exécutif. On s'occupe de l'édition 2019 et ensuite on verra '', a-t-elle écrit.

 

Lire aussi >> Retrait CAN 2021 à la Côte d’Ivoire : des clubs d’accord avec la Fif pour dire non à la Caf

 

Au sortir de la finale retour de la Coupe de la Confédération jouée à Kinshasa, le 2 décembre 2018, la CAF par les voix de son président, le Malgache Ahmad Ahmad et de son vice-président, le Congolais Constant Omari Selemani, avait, sur plusieurs médias, indiqué que la Côte d'Ivoire ne pouvait pas être prête à organiser la CAN 2021 et qu'elle a décidé de lui octroyer celle de 2023 initialement confiée à la Guinée. Cette décision avait en son temps défrayé la chronique en Afrique à travers une grosse polémique.

Mécontente de ces déclarations qui s'apparentent à un complot et à une dépossession de la CAN 2021, la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) le jeudi 13 décembre 2018. Visiblement, la pression de la Côte d'Ivoire fait son effet avec cette volte-face de la CAF qui soutient avoir proposé, dans un courrier adressé à la Côte d'Ivoire, d'accepter l'organisation de la CAN 2023.

 

Lire aussi >> CAN 2021 : rencontre Sidy-clubs en attendant une mission de la CAF en Côte d'Ivoire

 

'' Faux, à ce jour, nous n'avons jamais reçu un courrier de la CAF dans ce sens. Nous avons saisi le TAS parce que les textes sont clairs. Lorsqu'une décision est prise ou annoncée et qu'elle a un impact ou doit avoir un impact sur votre travail, vous avez le droit d'exercer un recours dans les 21 jours qui suivent cette décision et c'est ce que nous avons fait. Donc nous attendons la décision du TAS '', a fait savoir le 1er vice-président de la FIF, Sory Diabaté joint par téléphone. Lui-même a affirmé avoir pris connaissance de l'information sur des chaînes étrangères et a marqué une grosse surprise devant les déclarations de la CAF.

Adou Mel

Dernière modification le 17/12/2018

A propos de l'auteur

Adou Mel

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!