Philippe Kouhon

Philippe Kouhon

Le conseil de sécurité a rendu public le dernier rapport du secrétaire général  de l’ONU sur le rôle des nations unies  en Côte d’Ivoire (ONUCI). Afrikipresse propose ici un pan du décryptage fait par le  groupe de travail du conseil de sécurité sur les opérations de maintien de la paix lors de sa séance de débriefing ce vendredi 7 décembre 2018 présidée par  Kacou Houadja Adom Léon, représentant permanent de la Côte d’Ivoire aux nations unies et président du conseil de sécurité pour le mois de décembre.

Le colonel Vincent De KYTSPOTTER est expert sécurité et défense au sein de la représentation permanente de la France au Conseil de sécurité. Au cours du débat-débriefing sur le rôle de l’ONUCI et les leçons apprises de ses 13 ans de présence, tenu au conseil de sécurité le vendredi 7 décembre 2018, le conseiller militaire s’est réjoui du succès de l’ONUCI et a donné le secret de cette réussite.

Marcel Amon-Tanoh, ministre des Affaires étrangères de la Côte d'Ivoire et président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, a présidé ce jeudi 6 décembre 2018, la réunion du Conseil de sécurité sur la coopération entre l'ONU et les organisations régionales et sous-régionales pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

La Côte d’Ivoire a partagé son expérience de réussite post-conflit avec le reste des 14 Etats membres du conseil de sécurité et 4 autres pays non membres. C’était hier mercredi 5 décembre 2018 aux nations unies à New York, dans le cadre de la présidence ivoirienne.  Si pour la France, l’Etat doit veiller à ce que tous les ivoiriens bénéficient de la croissance économique, pour les 4 autres grandes puissances, membres permanents ( avec droit de véto) que sont, la Chine, la Russie, les Etats Unis et le Royaume Uni, les nations unies doivent jouer un rôle important avant, pendant et après les crises partout où elles surviennent.

Dans le cadre de la présidence ivoirienne du conseil de sécurité, plusieurs communications ont été faites ce mercredi 5 décembre 2018, premier jour des discussions du mois de décembre. La France a à nouveau appelé les autres états membres du conseil à plus d’engagement en faveur de la paix en Afrique.

La Côte d’Ivoire renoue avec le conseil de sécurité 27 ans après son dernier mandat au sein de l’organe des nations unies. Un retour rendu possible grâce aux performances économiques du pays. Lesquelles performances ont permis d’apaiser les tensions post-crises et le départ des casques bleus du pays.

Assumant la Présidence tournante du conseil de sécurité pour ce mois de décembre 2018, la Côte d’Ivoire a conduit les débats de la 8413 eme réunion du conseil de sécurité mercredi 5 décembre 2018 avec une communication du président Alassane Ouattara.

Présent à New-York  aux côtés du chef de l’État, Alassane Ouattara dans le cadre de la Présidence par la Côte d’Ivoire du Conseil de sécurité, Fidèle Sarassoro, directeur de cabinet s’est prononcé sur les allégations de saisine de la Côte d’Ivoire par la Caf.

Le chef de l’Etat, ivoirien, Alassane Ouattara est arrivé hier lundi 3 décembre 2018 aux Etats-Unis sur le coup de 18h (heure locale) dans le cadre de la présidence de la Côte d’Ivoire au conseil de sécurité.

L’ambassadeur Kacou Houadja Léon Adom, représentant permanent de la Côte d’ivoire aux nations unies et président du conseil de sécurité pour le mois de décembre a animé une conférence de presse ce lundi 3 décembre  2018 au cours de laquelle il a dévoilé l’agenda mensuel du conseil.

Page 1 sur 41

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!