« Pacte mondial pour l’environnement » : Brahima Camara vante le bilan de Gon et Ouattara

Récemment, le Club des juristes de Paris a présenté devant l’ancien ministre français Laurent Fabius et en présence de plusieurs hautes personnalités mondiale,  le projet de texte portant « Pacte Mondial pour l’Environnement ». BrahimaCamara, cadre du RDR qui y était, en a profité pour vanter la gouvernance d’Alassane Ouattara et les progrès de notre pays en matière d’environnement.

Le texte du projet « Pacte Mondial pour l’Environnement » a été remis solennellement au Président français Emmanuel MACRON le samedi 24 juin dans un amphithéâtre de la Sorbonne par le Think-Tank « le Club des Juristes », en présence de Laurent FABIUS, Président du Conseil Constitutionnel et ancien Président de la COP 21.

Un texte qu’Emmanuel MACRON a pris l’engagement d’endosser vu son importance dans la lutte engagée pour la sauvegarde et la défense del’environnement. Il a promis le défendre en septembre lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New-York.

L’ivoirien Brahima Camara qui comptait au nombre des invités prestigieux de cette cérémonie n’a pas trouvé meilleur endroit pour nouer des « contacts sérieux » comme il le dit lui-même. Mais, surtout il n’a pas cessé, auprès de personnalités telles que Ban-KI-MOON, Ancien Secrétaire général des Nations Unies ; Mary ROBINSON, ancienne Présidente de l’Irlande et Présidente de la Fondation Mary ROBINSON pour la justice climatique ; Nicolas HULOT, Ministre d’État, Ministre de la Transition  écologique ; Anne HIDALGO, Maire de Paris ; Arnold SCHWARZENEGGER, ancien Gouverneur de l’État de Californie et Président Fondateur du R20… de défendre la Côte d’Ivoire et ses mérites en matière de politique environnementale. Pour lui, « le pays ne s’est jamais bien porté que sous la houlette du président de la République, Alassane Ouattara ». « Il a une claire vision des enjeux mondiaux », affirme ce cadre du RDR , dans une note transmise à Afrikipresse.

Brahima CAMARA dit avoir sollicité auprès de ses interlocuteurs un accompagnement ferme aux projets et ambitions du président de la République de Côte d’Ivoire qui veut faire entrer son pays dans le cercle restreint des pays émergent à l’horizon 2020. Il a également vanté le talent et la maestria de l’actuel premier ministre Amadou Gon Coulibaly qu'il dit « être un très bon chef d’orchestre au commande du gouvernement ».

Chris Monsékéla

Dernière modification le 17/07/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!