Côte d'Ivoire : des syndicats d’enseignants proposent un dialogue régulier pour sortir l'école de la crise

La « cité rouge », cité universitaire à Abidjan-Cocody a abrité le mardi 19 mars un débat sur la crise que vit l’école ivoirienne depuis plus de 8 semaines à l’initiative des journalistes citoyens et de la société civile. À cette occasion, les syndicats et la société civile ont posé ensemble le diagnostic des maux qui minent le système éducatif ivoirien et les solutions à y apporter.

Il ressort à l’issue des échanges que la crise est due essentiellement à un déficit de dialogue et de concertation entre les syndicats et le gouvernement sur la gestion de l’école. Pour le Professeur Johnson Kouassi, secrétaire général de la Coordination nationale des enseignants chercheurs et chercheurs (Cnec), le problème de l’université réside dans la gouvernance. Il a proposé « l’élection dirigeants des universités publics ».

Le docteur Yéo Oumar du Codec (coalition des enseignants chercheurs) a indiqué qu’il faut « dépolitiser la question de l’école » car selon lui, la politique divise les ivoiriens alors que l’école devrait plutôt les rassembler.

Bli Blé David, porte-parole de l’Intersyndicale de l’enseignement préscolaire et primaire de Côte d’Ivoire (Iseppci) a annoncé la suspension du mot d’ordre de grève dans les écoles primaires jusqu’au 26 mars afin de faciliter les discussions en cours avec le gouvernement sur la satisfaction de leurs revendications qui se résume à la revalorisation des indemnités de logement, la suppression des cours de mercredi ou encore à la fin de l’emploi d’instituteur adjoint.

La Fesci, principal syndicat étudiant, a par la voix de son secrétaire général Assi Fulgence Assi citant l’exemple du Niger, appelé à la mise en place d’un cadre de concertation permanent qui se réunirait tous les mois sous la conduite du ministre de tutelle avec les acteurs de l’école afin de régler les problèmes de l’école.

Les mamans indignées et l’association des parents d’élèves et d’étudiants de Côte d’Ivoire tout en souhaitant être associés aux discussions entre le gouvernement et les syndicats, ont appelé ces derniers à plus de responsabilité afin de sauver l’école Ivoirienne.

Yaya Kanté

 

Dernière modification le 20/03/2019

A propos de l'auteur

Yaya Kanté

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!