fbpx

Après le communiqué du ministre des Transports: 364 motos-taxis déjà saisis (Touré Abdul Kader, commissaire de Police).

Le commissaire principal de police, Touré Abdul Kader, chargé de la sécurité routière, rattaché au ministère des Transports a fait le point de la première journée de l’opération de contrôle des motos-Taxis et tricycles dans le district d’Abidjan. C’était le mardi 7 mai 2019 au cabinet du ministre Amadou Koné au cours d’un point de presse.

Faisant le point de la journée de mardi 7 mai 2019, à 17heures,  la première d’une opération de traque contre les motos et tricycles, qui durera 30 jours, le commissaire Touré Abdul Kader  a annoncé, la saisie et mise en fourrière de 219 motos et 145 tricycles soit 364 engins à deux-roues et trois roues dans les districts de police d’Abobo, Port-Bouet, Yopougon, Adjamé, Cocody, Marcory et la préfecture de police au Plateau.


« Pour chaque engin saisi, les raisons sont  diverses. Elles vont du  défaut de pièces afférentes à l’activité au non port des casques, ou encore  des engins se trouvant sur des grandes voies et donc contraire à la réglementation » a justifié le commissaire, sans préciser  la suite de la procédure sur le retrait de ces engins saisis encore moins sur le coût de l’amende à payer pour les contrevenants.
«L’opération s’étendra sur 30 jours  afin de maintenir la pression  et de donner à nos forces de l’ordre les moyens d’endiguer ce phénomène » a-t-il ajouté.


Il a profité de l’occasion pour inviter les populations abidjanaises à se détourner de ce mode de transport, illégal et sans garantie de sécurité.


Rappelons que conformément à son communiqué du 2 mai 2019, le ministère des Transports a invité les propriétaires et conducteurs d’engins à deux roues, communément appelés ‘’motos-taxis’’, exerçant le transport public de personne et de marchandise dans le District d’Abidjan, à procéder à l’arrêt immédiat de leurs activités, sous peine de voir leurs moyens de transport être mis en fourrière, sans préjudice des amendes et sanctions pénales.
La même interdiction est, toujours selon le communiqué du ministère, appliquée aux engins à trois roues transportant des passagers dans le District d’Abidjan. « Leurs activités en matière de transport de marchandises restent circonscrites pour l’instant aux périmètres communaux, où ils exercent avec des autorisations municipales » conclut le communiqué.

Philippe Kouhon

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!