Hyppolite Bayala est un jeune opérateur économique et chef d’entreprise. Investi par le RHDP comme candidat pour les élections communales à Taï, il compte sur ses actions déjà menées à Taï et surtout sur l’autre candidate du RHDP cette fois pour les régionales, Anne Désirée Ouloto pour gagner au soir du 13 octobre.

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, vice président du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix s’est rendu lundi 8 octobre 2018 à Guiglo où il a appelé la population du Cavally à voter l’ensemble des candidats RHDP, dans 5 jours.

Le dimanche 23 septembre 2018, Siandou Fofana et Ibrahim Konaté, têtes de liste Rhdp pour les élections municipales à Port-Bouët ont pris le pouls de l’influence de leur parti politique, en sillonnant plusieurs quartiers de la commune balnéaire.

Dans le cadre des élections locales du 13 octobre 2018, Patrick Achi et Alain-Richard Donwahi feraient partie des candidats ayant bénéficié du double parrainage du PDCI et du RHDP dans le cadre de listes d’union qu’ils auraient constituées dans leur région respective.

Dans une interview accordée à Afrikipresse, Koné Issa président national du Forum des jeunes du Pdci, membre du bureau politique dudit parti, dénonce la mauvaise foi des cadres du RDR et annonce le retour de l’ex-Président Laurent Gbagbo.

Fabrice Sawegnon a été présenté le jeudi 23 août 2018 comme candidat du Rdr à la mairie du Plateau, dans le district d'Abidjan, par Séa Honoré, secrétaire général adjoint dudit parti chargé du monde culturel.

Le point de presse de Kobenan Kouassi Adjoumani, Président du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » tenu à Tansua dans la région du Gontougo le 14 août 2018, a fait réagir Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI) joint au téléphone par Afrikipresse.

«Je dirai que nous allons vers une union du reste de toute la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas une union seulement PDCI-FPI. C’est-à-dire qu’il y aura les ‘’unifiés’’ et il y aura les autres », a déclaré lors d’une conférence de presse le samedi 4 août 2018 à Abidjan, le député de Yamoussoukro commune, Kouassi Kouamé Patrice (KKP).

Au cours de sa conférence de presse du samedi 4 août 2018, à son cabinet à Abidjan, relative à sa proposition de loi sur la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), Kouassi Kouamé Patrice dit KKP n’a pas occulté l’affaire Akossy Bendjo qui fait en ce moment l’actualité, au plan national. Pour le député de Yamoussoukro commune, la révocation du maire du Plateau doit être vue sur deux angles différents : au plan administratif et judiciaire. 

Aujourd’hui, le PDCI-RDA voit s’affronter deux courants : d’un côté, les anti-Ouattara, qui refusent le parti unifié au motif que ce parti unifié signifierait deux choses : 1) la mort du PDCI 2) le refus de l’alternance qui aurait été promise par Ouattara au moment de l’Appel de Daoukro. Ce courant anti-Ouattara s’affiche comme pro-Bédié.

Page 1 sur 13

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!