La fête nationale de la Côte d’Ivoire célébrée ce mardi 7 août 2018 a été l’occasion pour beaucoup d’Ivoiriens de se prononcer sur le dernier discours du président Ouattara.

La Côte d’Ivoire a célébré ce mardi 7 août 2018 le 58e anniversaire de son indépendance en présence du chef de l’Etat ivoirien, de l’ensemble du gouvernement et d’une population toute parée aux couleurs nationales, orange, blanc, vert.

La Côte d’Ivoire a eu 57 le lundi 7 août 2017. Un anniversaire qui a été célébré sur toute l’étendue du territoire avec beaucoup de joie. Et un plus de faste pour le canton Abohiri, dans le département de Divo (200 kilomètres au centre-ouest du pays) dont l’un des villages, Nébo a accueilli son premier sous-préfet, cette année.

Les Ivoiriens ont commémoré lundi 7 août 2017, les 57 ans marquant l'accession de leur pays à la souveraineté nationale et internationale. À Anyama, localité située au nord de la capitale économique Abidjan, populations autochtones, allogènes et autorités de la commune se sont donné rendez-vous pour l’occasion à la place publique de la Mairie, avec la voie expresse Mohamed V reliant les communes d’Abobo et d’Anyama, noire de monde depuis 6h du matin.

Deux discours prononcés ce long week-end, à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance de notre pays méritent qu'on s'y attarde. Le premier est celui de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côted'Ivoire. Le deuxième est celui de la Grande Chancelière, Mme Henriette DAGRI DIABATE.

À la veille du 57ème anniversaire de la fête Nationale du 7 Aout 2017, SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, comme il est de tradition s’est adressé à la nation. Un discours que des personnalités politiques ont accepter de commenter, le lundi 7 août 2017 au micro de Afrikipresse.

Le 57ème anniversaire de l'accession à l'indépendance de la Côte d'Ivoire a été commémoré lundi 7 août 2017, dans le département de Sassandra (250 kilomètres au sud-ouest d'Abidjan), principalement dans la sous-préfecture de Sago où les populations ont choisi le village de Tiasalé, pour abriter l'événement. Le sous-préfet de la zone, Béké N'Gbo a profité de l'occasion pour égrener les actions du président de la République, Alassane Ouattara.

À l'occasion du traditionnel message à la Nation prononcé à la veille de chaque commémoration de l'accession du pays à l'indépendance , le chef de l’État ivoirien a jeté dimanche 6 août 2017 à Abidjan, un véritable pavé dans la marre, en indiquant que tous ceux qui le veulent pourront se présenter à l'élection présidentielle de 2020, dans le respect des dispositions constitutionnelles.

Terre Ivoire en ton avenir, nous croyons

56 ans après, ô mère patrie
Nous nous souvenons encore
Des luttes de nos parents qui t’ont vue naitre
Et de ce vent d’espoir qui a soufflé à ta naissance


56 ans après, ô mère patrie
Nous avons souvent connu des fous rires,
Flirté avec l’espoir,
Pensé à demain sans crainte


56 ans après, ô mère patrie
Nous avons hélas vu l’espoir s’étioler
La violence ravir la place à la raison
Les pleurs se substituer aux rires


56 ans après, ô mère patrie
Nous attendons des jours nouveaux
Auréolés par un regain d’espoir
Signe de la maturité et de la sagesse


56 ans après, ô mère patrie
Nous voulons faire table rase du passé déplorable
Pour ne retenir que les actes louables
Qui nous mènerons sur des chantiers glorieux


56 ans après, ô mère patrie
Nous voulons écrire d’autres pagnes de notre histoire
Non pas avec le sang encore moins les larmes
Mais avec le calame de la paix et du vivre ensemble


56 ans après, ô mère patrie
Nous voulons faire de la diversité une richesse
De la tolérance notre crédo
Et de la paix notre vocation


56 ans après, ô mère patrie
Nous appelons tes fils et filles à la culture
Du respect, du pardon, de l’humilité
Du courage, de la persévérance, la patience…


56 ans après, ô mère patrie
En ta destinée nous croyons
En ton développement nous croyons
En tes fils et filles nous croyons


56 ans après, ô fils et filles de la terre ivoire
Demain est un jour nouveau
Soyons fiers de marcher
Vers le progrès


Candidat 2 ---›› Amed Adingra
Poème : 56 ans après


56 ans après,
Elle etais née le 7 aoùt 1960. 
Elle est tombée malade en 1990, mais s'est vite retablie. 
Elle est dévenue orpheline de père en 1993 et fut adoptée par tous. 


Elle a trébuché en 2002, mais n'est pas tombée.
Aujourd'hui, elle est très forte et a 56 ans. SACRE COTE D'IVOIRE...


BONNE FETE DE L'INDEPENDANCE.


Candidat 13 --›› AHOBA LAURENT JÖEL
Page 1 sur 2

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!