L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a plaidé non coupable de crimes contre l'humanité à l'ouverture de son procès, jeudi, devant la Cour pénale internationale (CPI), de même que son coaccusé Charles Blé Goudé, ancien chef de milice.

Plus de 1070 victimes ayant subi des souffrances, lors de la crise postélectorale de 2002 en Côte d'ivoire, attendent que justice leur soit rendue. 

Cinq ans après le début de la crise postélectorale, et quatorze ans après le début des exactions présumées subies par des populations civiles du groupe ethnique Wê, (Ouest du pays), celles-ci ont adressé "des demandes de participation au Service concerné de la Cour Pénale Internationale", selon un communiqué du Collectif des Avocats des Victimes, transmis à Afrikipresse, lundi et signé Maître Habiba Touré.

Dans le texte ci-dessous parvenu à Afrikipresse, Charles Blé Goudé fait une mise au point , suite aux spéculations de presse et allégations de trahison dans le camp de l'ex président ivoirien relativement à la visite que lui a rendue Angeline Kili, la compagne du président du Fpi Affi Nguessan.

De retour de La Haye, Kouakou Konan Bertin a accepté de donner à Afrikipresse.fr ses premières  impressions, depuis son hôtel à la périphérie de la capitale française: « Avec le président Laurent Gbagbo, la rencontre a été difficile et pleine d’émotion.

Page 5 sur 5

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!