Rentrée du Sénat en Côte d’Ivoire - Sah Evariste : « je suis un homme heureux »

En Côte d’Ivoire, l’ouverture de la session ordinaire 2018 du Sénat a eu lieu ce jeudi 12 avril 2018 à la fondation Félix Houphouêt-Boigny de Yamoussokro en présence du chef de l’État , Alassane Ouattara.

Maire de Bangolo et sénateur de la région du Guemon dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, Sah Evariste exprime ses impressions après la cérémonie : « Je suis un homme heureux, parce que, ce qui est vécu ce matin est un acte de porté historique. Être membre du premier Sénat ivoirien, je pense que cela est pour moi un fait hautement historique. Le Sénat qui est la haute chambre du parlement ivoirien fait de nous aujourd’hui au niveau de nos régions, les premiers responsables concernant leur développement, mais aussi de toute la vie de nos régions. Je suis conscient de cette nouvelle responsabilité. C’est le lieu pour moi de remercier le Président de la République qui a eu le nez creux de vouloir faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à travers la création du Sénat et toutes les autres institutions qui sont en train d’être mises en place. Le fait est aussi historique parce que depuis Houphouët-Boigny, il était question du transfert de la capitale à Yamoussoukro.

Avec l’installation de la chambre des rois et du Sénat, ce transfert est en marche. Voyez-vous, le Guemon fait partie des régions défavorisées en Côte d’Ivoire. Et pourtant nous sommes une zone minière et agricole. Toutes les richesses ne sont exploitées, mais celles qui le sont ne profitent pas à la population du Guemon. C’est pourquoi notre élection doit être vue comme un nouveau départ pour l’émergence du Guemon. Nous avons aussi pour rôle de créer la cohésion sociale entre les différentes communautés qui vivent dans le Guemon mais aussi entre les cadres et les élus de la région. J’invite donc toutes nos populations à se donner la main, à être les acteurs de la paix et la fraternité, et à nous soutenir dans cette noble mais difficile mission, car si nous n’avons pas le soutien de nos populations, de nos cadres et de nos élus, aucun développement ne peut être effectif. C’est pourquoi nous plaçons notre mandat sous le sceau de l’union entre les fils, cadres et élus du Guemon ». Sah Tietemomon Evariste a partagé avec l’ex-député de Kouibly, Gueye Boniface la liste indépendante ‘’Fraternité Guemon d’Abord ‘’.

Ils sont au nombre de 66 sénateurs à débuter cette première session ordinaire 2018 en attendant la nomination ultérieurement de 33 (le tiers) autres par le président de la république comme le prévoit la Constitution. Sur les premiers 66, on note 8 femmes et 58 hommes. Le RHDP revendique 50 sénateurs contre 16 indépendants.

Philippe Kouhon

 

Sur le même sujet

Côte d’Ivoire : sénateur Koumoin Konan René :la voix de la rébellion désormais derrière dans le Gbêkê

Côte d’Ivoire Sénat : Boni Kouamé Séraphin veut faire rédécoller l’ex boucle du cacao (Moronou)

Côte d’Ivoire - Gueye Boniface, sénateur du Guemon : « mériter la confiance des ivoiriens »

Côte d'Ivoire : « l'institution du sénat en Côte d'Ivoire n'est pas un luxe » (Alassane Ouattara)

Côte d’Ivoire Sénat : Ahoussou Kouadio Jeannot élu président

Dernière modification le 12/04/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!