Remaniement à Abidjan : Ouattara veut isoler Bédié, les ministres encore mis en congé

Le bruit court depuis un bon moment. Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara va-t-il tourner la page à travers un remaniement ministériel des cadres, ni formellement ni officiellement, issus du PDCI-RDA ?

Alors qu’il est annoncé comme d’autres présidents africains, au 31eme sommet de l’union africaine qui se tient à Nouakchott du 25 juin au 3 juillet, Alassane Ouattara pourrait être parmi les grands absents. Selon une source bien introduite, le président ivoirien devrait mettre à profit la période pour procéder à un remaniement.

« Normalement, tous les vendredis au plus tard, les membres du gouvernement sont informés de l’agenda de la semaine à venir, s’agissant des conseils de gouvernement devant préparer les conseils des ministres. Le vendredi (29 juin 2018, NDLR), les membres du gouvernement n’ont pas reçu de notification. Ce qui signifie qu’aucun conseil de gouvernement n’est prévu le mardi 3 juillet 2018. Puisqu’un conseil des ministres, à moins qu’il soit extraordinaire, et qu’il se tienne sans aucun ordre du jour (comme c’est le cas des remaniements, NDLR), ne peut se tenir sans conseil de gouvernement, les membres du gouvernement ivoirien, semblent avoir été mis en congé de fait. Le mercredi prochain 4 juillet 2018, il n’y a pas de conseil de ministres dans leur agenda, sauf s’il est extraordinaire », a appris Afrikipresse.

À l’issue de chaque conseil des ministres, le porte-parole donne généralement des indications sur les conseils des ministres suivants, mais ce ne fut pas le cas le mercredi 27 juin 2018 à Yamoussoukro. Alors que le gouvernement sort à peine de deux semaines de congés, cette situation renforce l’atmosphère de remaniement qui règne depuis quelques peu dans le pays.

Une atmosphère qui fait avancer les choses au ralenti, car tout porte à croire que le chef de l’État ivoirien a tourné la page du gouvernement Amadou Gon Coulibaly II, et réfléchit à une stratégie, à un schéma lié aux conséquences à tirer du bureau politique du Pdci-Rda le 17 juin 2018.

Le Président Ouattara qui procède à des consultations depuis quelques temps va-t-il, comme appris par Afrikipresse, faire un gouvernement, sans consulter le Président du Pdci-Rda ? En général, avant un remaniement (et même lors de grands dossiers), les deux hommes discutent sur les grandes orientations. Mais ça, c’était avant…

Cette fois-ci, le chef du Pdci pourrait être écarté des consultations. Cela ne va-t-il pas l’isoler et le fragiliser ? Ou bien sa posture de combattant, tenté par une candidature personnelle en 2020, ( en lieu et place d’une alternance générationelle ), va mieux s’affiner dans l’affrontement en cours.

Philippe Kouhon

Dernière modification le 30/06/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!