Méambly prépare un coup dans le Guémon avec ses 4 doigts-Sénatoriales, Côte d’Ivoire

Le président du conseil régional du Guémon(ouest), député et président du groupe parlementaire ‘Agir pour le Peuple’, Evariste Méambly compte sur le duo, Tehy Monsetemon Basile et Jean Mahi pour rafler les deux postes de sénateurs dans la région du Guemon.

Tehy Basile, opérateur économique en France, siège au conseil municipal de Duekoué. Jean Mahi est le premier adjoint au maire de Facobly. Ils forment la liste indépendante « Agir pour le peuple » qui affrontera deux listes d’indépendants et une liste du Rhdp dans le cadre des sénatoriales du 24 mars prochain dans la région du Guemon.

« J’aurais pu attendre comme les autres ivoiriens de la diaspora pour être nommé par le président de la république, mais je suis un homme de terrain et ma présence en Côte d’Ivoire  chaque fois que le pays nous appelle est le signe que je ne suis pas éloigné de mes parents. C’est bien pour eux que je suis en Europe, pour leur apporter mon expérience en matière de gestion d’un territoire, d’une communauté. Opérateur économique, j’ai pu nouer assez de contacts à l’international et ce dans plusieurs milieux. Les affaires, les finances, la politique… Je connais le fonctionnement d’un sénat. La France,  accueille le sénat depuis 1879 et j’ai la chance de suivre les débats au parlement français. Je connais le mécanisme d’examen des projets de lois.

Si nous sommes élus,  notre groupe ‘Agir pour le peuple’ qui est déjà à l’origine de plusieurs propositions de lois telles, l’amnistie et le dédommagement des victimes de la crise postélectorale, la libération des prisonniers politiques et la réconciliation pourra compter sur ses sénateurs pour appuyer toutes ces propositions mais aussi prendre des bonnes résolutions pour le développement de notre région. La collectivité territoriale étant une entité administrative décentralisée et autonome, nous nous efforcerons à mieux défendre les intérêts de cette région qui reste encore victime de sa richesse.

Mon expérience européenne, celle de mon colistier, Jean Mahi, au plan communal et enfin le bilan très positif de notre président, Evariste Méambly au plan régional, sont des atouts et nous sommes convaincus du soutien de nos collègues conseillers municipaux et régionaux mais aussi de nos élus députés qui forment les grands électeurs de ce scrutin », a dit Tehy Basile, joint au téléphone par un journaliste d’Afrikipresse depuis Duékoué.

Interrogé sur le symbole des quatre doigts,signe du groupe ‘Agir pour le peuple’, Evariste Méambly qui n’a pas lésiné sur les moyens pour battre en quatre jours cette campagne qui a commencé depuis hier a dit : « Le FPI a deux doigts. Nous nous avons quatre. Deux pour  le V de la victoire et deux pour nos deux propositions de loi, à sa voir l’Amnistie et la Réconciliation ».

Sur 61 listes de candidatures ( 2candidats par liste), la CEI a retenu 58. Ils sont 116 candidats pour 66  postes de sénateurs (105 hommes et 11 femmes) à solliciter le suffrage des conseillers régionaux, conseillers des deux districts autonomes, conseillersmunicipaux et députés. Dans le Guemon ils seront près de 173 grands électeurs à élire quatre listes (3 indépendantes et 1 Rhdp).

Philippe Kouhon

Dernière modification le 20/03/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!