" Rhdp d'accord, Pdci d'abord; le Rdr nous rend service, mosquée climatisée à la Rti ", Kkb

Kouadio Konan Bertin (KKB) était l’invité, vendredi 14 juillet 2017, du réseau dynamique   du PDCI-RDA, à Abidjan-Plateau. Il a communiqué sur le thème : «  L’élection présidentielle 2020 ».

L’ex-député de Port-Bouet a déploré le fait que le PDCI n’ait pas voulu aller à la bataille électorale présidentielle dernière. En le faisant, le parti d’Houphouët, selon lui , s’excluait du débat.

Kouadio Konan Bertin est  revenu sur les récents limogeages des cadres de son parti, le PDCI, qualifiés par lui de plan de Dieu : « Aujourd’hui, ils ne supportent même pas qu’un militant du PDCI prononce l’intérêt qu’on puisse revenir aux affaires. Le lendemain, vous perdez votre poste. C’est parce qu’on avait fini par leur donner cette habitude. (…)Billon  et Gnamien N’Goran, partis.  Demain ça sera qui ? Apprenons à préparer notre repas. Afin  qu’on puisse manger sans crainte d’indigestion. J’ai vu des gens qui ont peur parce que hier, ils ont chassé Billon, et Gnamien. N’ayons pas peur. Nous refusons de nous battre. Alors que nos anciens ont combattu. Le RDR en chassant nos cadres nous rend service. Je suis heureux et fier de voir les évènements qui arrivent. Quand Dieu veut créer la situation, c’est comme ça que ça commence. Je prie pour qu’il continue sur cette voie. Ils vont accélérer les choses et le PDCI reprendra ce qui lui revient. Si le RDR peut nous aider à aller plus vite, tant mieux ».

Bataille  RDR et PDCI inévitable

KKB   a estimé que le RDR est un jeune parti comparativement au parti septuagénaire, et quel que soit le temps la bataille entre ces deux alliés aura lieu : « Le RDR est né quand ? En 1994. Nous connaissons leur parcours. On a beau reporter cette date, la bataille entre le RDR et le PDCI aura lieu. Quand elle arrivera, je souhaite que ça soit le jeu démocratique. En 2020, nous serons obligés de nous battre. Aucun arrangement ne sera possible. Le candidat du RHDP, en 2020, sera un cadre du PDCI. (…) Mais qu’il ne soit pas un candidat que Ouattara nous impose au PDCI. Je ne comprendrai pas que l’entraîneur de l’équipe adverse propose des joueurs pendant la finale. RHDP d’accord mais PDCI d’abord. Mon seul crédo. 2020 ne tombera pas du ciel ».

Le RDR n'a aucune considération pour le PDCI

L’invité a estimé qu’il faut rendre à César ce qui lui appartient. Et donc, il faut donner à la Côte d’Ivoire au PDCI-RDA. Ceci pour gouverner sans privilégier une tribu. Il a considéré que les cadres du parti allié RDR n’ont aucune considération pour  leurs alliés, ceux du PDCI : « Amadou Gon arrive à la primature où a été Ahoussou Jeannot. Et il dit que je vais nettoyer la primature. On nettoie des ordures dans une maison. Le terme n’est pas approprié pour qualifier des alliés. Ça veut dire que le RDR et nous, ne sommes pas sur la même longueur d’onde. Il est temps qu’on ouvre les yeux courageusement. (…) J’étais à la télévision nationale, la dernière fois. Sous  Houphouët, Bédié, Gbagbo, on n’avait jamais construit une église.  Aujourd’hui, il y'a une mosquée climatisée ».

Hilaire Gueby

Dernière modification le 16/07/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!