Gnamien Konan dénonce Sanogo Mamadou : " Un ministre qui manipule le compte séquestre est dans l'illégalité "

Gnamien Konan , après son message de vœux de nouvel an à l’endroit de ses militants le samedi 7 janvier 2017 , a accordé un entretien aux journalistes. Extraits !

Quelles  sont les relations qui existent entre votre parti et le RHDP ?

Il n’y a pas de relations. Depuis que nous sommes sortis du gouvernement et même bien avant d’ailleurs. Le RHDP c’est quelque chose qui marche sur le papier mais pas dans la réalité. Ce n’est pas de notre fait , mais il n’y a pas de relations. Je vous l’ai dit , 2017 va nous réserver beaucoup de surprises. Et sauf surprises, le parti sera là où il est en ce moment. (..)

Vous avez dit dans votre discours, concernant les logements sociaux que si rien n’est fait ce sera comme d’habitude. Est-ce à  dire que c’est un échec ?

C’est un mot qu’on m’a prêté. Echec ! Je n’ai jamais utilisé ce mot. Je ne fais que des constats. Le programme présidentiel en 2010 dans le programme du candidat Alassane Ouattara, c’était 60 000 logements à réaliser de 2010 à 2015. Aujourd’hui on a fait une cérémonie de remise symbolique de clés. Avant de partir de ce ministère , nous avions prévu cette cérémonie et nous nous posions la question de savoir à combien d’Ivoiriens on allait remettre les clés. Une chose est de construire les maisons , une autre est de les remettre.

Pour les remettre, il faut que les personnes arrivent à payer ou aient les moyens pour les payer. La stratégie mise en place est inefficace. Elle n’a produit que 3 à 4000 logements achevés aujourd’hui. Cela cinq ans après. Ce que j’ai écrit et toujours dit, est que la stratégie actuelle ne permettra pas  de construire des logements sociaux. Un logement social n’est pas un logement vétuste. C’est un logement dont les conditions d’acquissions sont telles que les plus pauvres  y ont accès. Donc nous n’avons rien fait sur ce plan.

Je ne dirai pas qu’il y a eu échec pour ne pas m’attirer encore les foudres de guerre. Mais  je constate que les objectifs ne seront jamais atteints avec cette stratégie que je considère comme illégale. Parce que le ministre s’arroge le droit de gérer le compte séquestre. Il n’a pas ce droit. La loi ne permet pas à quelqu’un de disposer d’un compte séquestre. Ce compte revient au constructeur et au promoteur quand la clé du logement est remise à l’acquéreur.

Un ministre qui manipule le compte séquestre et qui le met à la disposition d’un constructeur et d’un promoteur est complètement dans l’illégalité. Je l’ai dit et même écrit. Je n’ai pas été suivi. Résultat, on peut dire qu’il y a eu douze mois de léthargies. Cela ne me dérange pas. Mes propositions sont connues.(...)

Hilaire G

Lire >>Remise des logements sociaux : démagogie selon Gnamien Konan qui énonce ses solutions contre corruption et rattrapage

Dernière modification le 09/01/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!