Exclusif-Guikahué à Yasmina Ouégnin : « Je n’ai aucun regret, il n’y a jamais eu de rétropédalage »

«Elle reconnaît qu’elle a mal fait, elle a honte, c’est pour cela qu’elle réagit de la sorte. Surtout qu’elle reconnaît qu’elle a été punie, donc, il n’y a pas de polémique à ce sujet », a réagi Maurice Kacou Guikahué joint par téléphone, le mercredi 11 juillet 2018.

Le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) répondait à la sortie de Yasmina Ouégnin, députée de Cocody qui n’avait pas apprécié des propos la concernant.

Dans un courrier adressé au collaborateur du Président Henri Konan Bédié, mais aussitôt rendu public dans les médias, la députée avait écrit : « Monsieur le Secrétaire Exécutif, alors que je suis en mission au Canada, dans le cadre des activités de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie, il m'a été donné de visionner, un extrait de la rencontre que vous avez eue avec les Délégués Généraux élargie aux militants du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire, résidants en France, le 07 juillet 2018, à Paris. (…) Dans cet élément vidéo, vous avez utilisé une comparaison pour présenter les tensions qui peuvent exister au cours des réunions du Bureau Politique du PDCI. En illustration, vous avez jugé utile d'indiquer, à votre auditoire, avec force gestuelle et mimiques , la conduite que je suis supposée avoir adoptée, durant la réunion du Bureau Politique du 18 décembre 2014, au cours de laquelle était discuté « l'Appel de Daoukro », et pour laquelle des sanctions disciplinaires ont été prises à mon encontre. Je désapprouve énergiquement le type de caricature que vous avez utilisé pour me décrire devant la Diaspora ivoirienne, en ce sens qu'elle demeure aux antipodes de l'éducation que j'ai reçue, et des valeurs morales que je ne cesse de défendre. Je ne tolère donc pas l'image d'une jeune femme inconsciente et imprudente que vous vous acharnez à me concéder... ».

Pour banaliser les désapprobations dont ont été l’objet des personnalités du Pdci, lors du bureau politique du parti, le 17 juin 2018, Maurice Kacou Guikahué avait donné à son auditoire, composé des militants de son parti, dans la capitale française, son vécu du bureau politique du 18 décembre 2014, lors de l’adoption de l’appel de Daoukro : « Le président Bédié lui-même a été insulté. C’est comme ça qu’on a suspendu Yasmina Ouégnin, Clément Adjourouffou et William Koffi (…). Yasmina Ouégnin a fait un pied de nez ». Le secrétaire exécutif du Pdci avait tenu ces propos en mimant le geste supposé de la députée ; ce qui avait provoqué les rires de son auditoire dans la salle.

Dans sa réponse , la parlementaire avait par ailleurs, révélé ce qu’elle considérait comme une sorte de volte-face de Maurice Kacou Guikahué sur la question du parti unifié à travers l’appel de Daoukro : « (…) Je remarque qu'il vous aura fallu près de quatre (4) années, pour enfin vous rendre compte de la pertinence et du bien fondé de la position que moi-même et de nombreux autres militants du PDCI-RDA, nous n'avons cessé de défendre, quoique cela nous en ait coûté. Car si l'on s'en tient aux arguments apportés pour justifier votre rétropédalage en ce qui concerne ce « marché de dupes », l'histoire tendrait à nous donner, malgré notre jeunesse et notre tempérament, trop tôt raison ».

Sur se point, l’ancien Ministre de la Santé a dit : « Ça, c’est son point de vue, par rapport au comportement qu’elle a eu. Sinon de mon côté, il n’y a jamais eu de rétropédalage. Nous nous sommes mis d’accord sur des choses, c’est tout ! Je n’ai aucun regret. (…) Si vous voulez, on pourrait se revoir. Mais en ce qui concerne ce sujet, j’ai révélé un fait, c’est du factuel, un élément historique et elle-même, reconnaît qu’elle a été punie pour cela. Donc, ça veut dire que cela a existé. Le reste, c’est des commentaires ! »

Claude Dassé

Dernière modification le 11/07/2018

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!