Côte d’Ivoire : qui sont les sénateurs issus de la diaspora (Dieth Oulounego et Makani Diaby)

 Le chef de l’état ivoirien a procédé le mercredi 3 avril 2019 à la nomination des 33 autres sénateurs après l’élection en mars 2018 des 66 premiers. La diaspora s’en sort avec deux représentants clairement identifiés . Qui sont-ils ?

La  deuxième chambre du parlement en Côte d’Ivoire (sénat) est désormais au complet avec la nomination des 33 nouveaux sénateurs par le président de la république comme le prévoit l’article 87 de la Constitution. Parmi les 99 qui siégeront depuis la fondation Félix Houpjouêt-Boigny à Yamoussoukro, l’on note deux issus de la diaspora : Antoine Dieth Oulounego et Makani Diaby.

Militant de première heure du RDR, Oulounego Dieth Antoine est le délégué général du parti présidentiel en Suisse. Originaire de l’ouest de la Côte d’Ivoire, il a subi toutes les frondes suite aux crises successives en Côte d’Ivoire dans lesquelles sa communauté (Wê) a payé le lourd tribut. Il a crée le forum d’échange des Wê de Suisse (Fewes), et a initié en 2014  un conclave des Wê de la diaspora, qui a pour vocation de croiser les regards sur l’apport du peuple Wê dans plusieurs domaines, la réconciliation et  surtout la cohésion sociale. Après la réélection du président Ouattara en 2015 et plusieurs nominations dont des membres de la diaspora, Oulounego Dieth va faire à nouveau les frais de plusieurs critiques. Certains ont même dit que le RDR l’aurait oublié, qu’il aurait servi de bras séculier à un régime non reconnaissant. Sa conviction et sa persévérance lui ont d’un grand secours . Seul à être nommé dans la diaspora en Europe, le natif de Guehiebly, dans le département de Duekoué (ouest) devient ainsi le porte flambeau des préoccupations des ivoiriens établis hors du pays.

Makani Diaby, est auteur de la thèse « Migration et Trans-culturalité : genre, sexualité et trauma dans les arts visuels et littératures francophones ». Elle a reçu  en mai 2017 le prix d’Excellence de l’enseignement supérieur de Georgia State University d’Atlanta aux Etats-Unis.

La constitution du 8 novembre 2016 stipule en son article 87 (…) «  qu’un tiers des sénateurs est désigné par le président de la république parmi les anciens présidents d’institutions, les anciens premiers ministres , les personnalités et compétences nationales y compris des Ivoiriens de l’extérieur et des membres de l’opposition politique ».

 

Philippe Kouhon

Dernière modification le 04/04/2019

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!