Côte d’Ivoire-Artisanat : voici les 4 grands chantiers qui attendent Konaté Sidiki.

Mme Aminata Bamba, représentante du secrétaire général du gouvernement a procédé ce jeudi 12 juillet 2018 à l’immeuble postel 2001 (18e étage) à la passation de charges entre le ministre sortant Souleymane Diarrassouba et le nouveau ministre en charge de l’artisanat ivoirien, Konaté Sidiki en présence de nombreux invités et de l’ensemble du cabinet ministériel sortant.

« L’artisanat constitue un pilier stratégique de promotion économique et sociale. C’est 12% de contribution au PIB national, 40% de la population et 245 corps de métiers pourvoyeurs d’emplois et créateurs de richesses. Investir donc dans le développement et la promotion de l’artisanat ne saurait être ressenti comme une œuvre vaine » a introduit, Souleymane Diarrassouba avant de présenter à son successeur les grandes actions menées sous sa gouvernance. Ce sont la mobilisation et l’aménagement des sites artisanaux, le renforcement des capacités des artisans, la promotion de l’artisanat et des meilleurs artisans et enfin, la redynamisation de la chambre nationale des métiers.
La mobilisation et l’aménagement des sites artisanaux

Sur cette question le ministre Diarrassouba a révélé que de sa prise de fonction jusqu’aujourd’hui, plusieurs sites ont été réquisitionnés, notamment à Ndotré, Sagbé, Modeste et Grand Bassam aux fins de réaliser des infrastructures artisanales. « Bien que l’Etat ait acquitté la somme de 2 milliards de Fcfa au titre de la purge des droits coutumiers auprès de l’agence foncière, AGEF, le processus enclenché depuis 2012 n’a pu aboutir au résultat escompté. Non seulement les sites de Modeste et Sagné ont été perdus, mais sur les 80 ha prévus sur le site de Ndotré, il ne reste plus que 10 ha de disponible » a-t-il fait savoir. Et d’ajouter : « Pour y remédier, des initiatives sont en cours avec la SODEFOR et l’AGEF pour obtenir des sites de compensation. Sur ce point, il reste disponible à l’AGEF au titre de la purge des droits coutumiers la somme de 1,450 milliards de Fcfa ». Sur la question du  renforcement des capacités des artisans, un programme de formation a été déroulé qui a permis le recyclage de 564 chauffeurs professionnels sur les 2000 prévus d’ici à 2020. « La prochaine session de formation est programmée à Yamoussoukro au profit de 145 autres » a-t-il dit.
Concernant la promotion de l’artisanat et des meilleurs artisans, le ministre Diarrassouba à indiqué que des partenariats ont été conclus avec les grandes surfaces commerciales et les établissements hôteliers pour favoriser les expositions par les artisans de leurs œuvres. Sur ce même sujet, « les meilleurs artisans ont bénéficié d’appui pour participer à des salons et expositions à l’étranger, au Cameroun et Franckfurt ».
 Aussi informe-t-il, dans le cadre de l’AGOA, des mesures sont en cours de finalisation pour permettre aux artisans des filières textiles et de confection de vêtement et accessoires d’exporter directement leurs œuvres aux Etats-Unis d’Amérique. « Un projet de galerie virtuel est à cours de réalisation pour permettre aux artisans de bénéficier des avantages de E-commerce et d’écouler facilement leurs différents produits et œuvres » a-t-il ajouté.
Enfin, pour l’ancien ministre de l’artisanat, toutes ces actions visent à rendre plus visible l’artisanat et à faire migrer progressivement les activités artisanales de l’informel vers le formel. « Tout cela passe nécessairement par une chambre nationale de l’artisanat forte, outillée et dynamique. C’est pourquoi et en considérant que les instances actuelles, ont épuisé depuis juin 2017 leur mandat, a été engagé le processus de renouvèlement des organes par l’organisation d’élection. Dans cette perspective le comité d’électoral a été nommé et mis en place, un chronogramme ainsi que les budgets ont été validés et une communication y relative a été transmise au secrétariat général du gouvernement. C’est là aussi un important chantier à clôturer » a-t-il conclu.


Philippe Kouhon

Dernière modification le 12/07/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!