Congrès extraordinaire - Sidiki Konaté : « Le RDR , c’est notre Parti »

Le quatrième congrès extraordinaire du Rassemblement  Des Républicains se tient samedi 5 mai 2018 au Palais des sports de Treichville (Abidjan) en présence du chef de l’État , Alassane Ouattara, des personnalités du RDR et de plusieurs membres des partis alliés  du RDHP.

Il est 7h du matin lorsque le palais des sports sis dans le quartier de Treichville a ouvert des grilles aux militants et sympathisants du RDR venus des quatre coins du pays. Adama Bictogo, Sidiki Konaté, Kandia Camara, Philippe Légré, Anne Désirée Ouloto et Hamed Bakayoko sont les premiers arrivés et installés dans la loge officielle. Vers 9h40, l’arrivée du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, suivi par Soro Guillaume.



Dans la salle comble, les militants chauffent à bloc. Les artistes se succèdent en attendant l’arrivée du chef de l’État . Afrikipresse a tendu le micro à quelques participants avant l’ouverture de la cérémonie : « NON, pourquoi ? Le RDR, c’est notre Parti » a répondu Sidiki Konaté, membre de la direction du RDR et proche collaborateur de Soro Guillaume, à une question concernant une rupture entre le RDR et le camp Soro.
Membre de  la forte délégation du PDCI-RDA, Zié Coulibaly, député de Yopougon donne à chaud ses impressions : « C’est un congrès très important pour le RDR, parti allié du PDCI-RDA. Nous sommes venus donc représenter le parti. Nous encourageons les populations et les militants. Nous pensons que les décisions qui vont sortir de ce congrès vont nous engager  tous pour lancer le plan de la Côte d’Ivoire moderne autour du président Ouattara. »


Concernant les deux positions, celles d’une partie du RDR qui appelle au parti unifié et celle du PDCI-RDA qui réclame l’alternance, Zié Coulibaly a dit : « Les militants n’ont pas à trancher. Laissons les deux présidents le faire.  Pour l’heure, la question fondamentale, c’est de se mobiliser autour des présidents Bedié et Ouattara, mais surtout se mobiliser pour préserver les acquis  de l’Houphouétisme.  Quand on parle de préservation, alors tous les sacrifices sont prêts pour aller au parti unifié ».

«  Le parti unifié est aujourd’hui une réalité et ce congrès engagera tous les présidents du RHDP. Vous constaterez ici que le PDCI, notre principal parti allié est présent avec une forte délégation » a dit Evariste Yaké.

[ Soro Guillaume sous haute escorte ]



C’est sous haute escorte que le président de l’Assemblée nationale est arrivé au Palais des sports (9h50), accueilli par la secrétaire générale du parti, la ministre Kandia Camara et Amichia François, maire de la commune. Une foule se rue à  l’entrée des officielles, pour lui exprimer sympathie. Photographes,  journalistes et gardes de corps se bagarre pour ne rien rater. Pendant ce temps, Henriette Dagri Diabaté,  grande chancelière et présidente du RDR monte les escaliers sans protocole. Pareil pour tous les autres officiels arrivés après l’entrée de Guillaume Soro.



Philippe Kouhon,  avec Kanté Yaya depuis le Palais des Sports de Treichville.

Dernière modification le 05/05/2018

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!