Congrès du Rdr (2) : deux motions dont une sur le Rhdp aux pré-Congrès (Côte d'Ivoire)

La date du 4ème Congrès du Rdr reste encore inconnue à ce jour. Par contre les pré-Congrès prévus du 27 Avril au 30 Avril 2017 dans 45 délégations communales et régionales en Côte d'Ivoire , se préparent bien, en dehors de quelques crises à régler dans certains secrétariats départementaux.

Si tout se déroule comme prévu, le Comité d'organisation et le Secretariat général du Parti espèrent faire adopter à l'issue des travaux de ces pré-Congrès deux motions et résolutions : l'appel à Alassane Ouattara pour qu'il accepte la Présidence du Rdr , et une motion en faveur du Rhdp.

" Malgré l'impression de tension en cours au sein de la coalition et les discours mobilisateurs visant à faire cavalier seul aussi bien au Pdci qu'au Rdr, une motion forte en faveur du Rhdp sera adoptée. Ce ne sera pas comme le souhaite le Président Bédié , une résolution en faveur de l'alternance, mais un signal fort de la volonté du parti à demeurer dans la coalition malgré tout. Cela dit, il ne faut jamais douter de ce que le Rhdp ira jusqu'au bout. Je vous donne un seul exemple comme argument : avant la présidentielle de 2015, le Pdci avait , à son congrès , dit qu'il aurait eu bel et bien un candidat à cette élection, et que celui-ci serait un militant bon teint du parti. Au finish, le Pdci n'a pas eu de candidat et a même soutenu le candidat du Rdr. Il ne faut donc pas se baser sur les propos de meeting aussi bien chez nous au Rdr qu'au Pdci, pour faire des conclusions de rupture de notre alliance , qui est plus solide que cela à cause du réalisme des Présidents Bédié et Ouattara ", confie un membre du comité d'organisation des pré-Congrès du Rdr qui estime qu'il n'y a pas de commentaire particulier à faire au sujet de la résolution relative à l'appel à Alassane Ouattara pour la Présidence du parti, alors que des inconnues demeurent encore au sujet de l'acceptation effective de la proposition par le chef de l’État ivoirien , déjà Président légal effectif du Rdr.

 

(Re)Lire >> Congrès du Rdr (1) : des incertitudes pèsent sur la date encore inconnue (Côte d'Ivoire)

 

" Même si Alassane Ouattara n'a pas géré au jour le jour le Rdr, il en est resté le Président légal et statutaire au cours des dernières années. Il n'a pas démissionné formellement, en dépit de l'interdiction faite par la Constitution ancienne d'être dirigeant ( et non d'être militant ) d'un parti politique. Un chef de l’État pouvant être militant d'un parti politique , a tous les moyens d'être dirigeant de fait. Le Président Ouattara a estimé que cette disposition constitutionnelle interdisant au Président de la République de diriger un parti politique, était hypocrite et inutile. Le peuple a marqué son accord à l'occasion du référendum. Dans ces conditions, se demander s'il va refuser la Présidence du Rdr alors que la Constitution l'y autorise désormais, est un faux débat", analyse -t-il.

Alice Ouédraogo

Dernière modification le 19/04/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!