Comment Bacongo a neutralisé N’dohi : Serikpa André, conseiller du candidat élu à Koumassi

André Serikpa, avait été candidat en 2013 à Koumassi. Mais cette année, il a rejoint l’équipe du candidat Rhdp. Il explique ci dessous, comment Ibrahim Cissé Bacongo a conquis le cœur des électeurs.

« Nous avons eu une information selon laquelle des individus mal intentionnés proches du maire sortant ont investi les services techniques de la mairie, ainsi que les locaux de plusieurs autres services. Heureusement qu’il y a eu une forte réaction de la Police municipale ainsi que la Police nationale avec le 6ème Arrondissement qui est juste à côté. Ces personnes tentaient de voler du matériel roulant, c'est-à-dire des véhicules, des motos etc. Et là, ce n’est pas normal, c’est condamnable, c’est anti-démocratique parce que perdre une élection ne signifie pas qu’il n’y pas de continuité de l’administration. Et la mairie qui sera dirigée par Cissé Bacongo, ne peut pas accepter cela. Elle ne peut pas accepter ce genre d’attitude irresponsable. Je lance donc un appel à M. N’dohi, pour qu’il dise à ses proches de calmer le jeu.

 

Lire aussi >> Élections du 13 octobre 2018 en Côte d’Ivoire : ce qu’en pense la Convention de la Société Civile

 

Perdre une élection, ce n’est pas la fin du monde. Il a bien mérité mais il avait en face de lui une grosse machine : Cissé Bacongo et avec lui, une bonne équipe, et nous l’avons battu proprement. Et je pense qu’il doit contribuer à faire une bonne passation de service, et ce n’est pas de cette façon, ce n’est pas normal. Certaines personnes qui peuvent encore penser que les élections se sont déroulées à Koumassi de façon irrégulières, doivent se raviser. Moi-même étant sur la liste du maire élu comme son conseiller spécial, j’ai vu Monsieur Cissé Bacongo marcher dans la boue, dans les quartiers précaires, dans des déchets…pour voir les conditions de vie des habitants. Et pendant tout ce temps, nous étions ensemble. Et par moment, on allait à des endroits où il n’y avait pas d’électricité. Et une fois je lui ai dit : ‘Monsieur le ministre, il faut qu’on retourne’’, et il m’a répondu : « Non, non, non, on y va ». Il lui arrivait de frapper à la porte des baraques pour dire ; ‘’Bonjour, bonjour, c’est Monsieur Cissé Bacongo qui vient vous saluer’’.

 

Lire aussi >> Koumassi : 500 millions de Fcfa réclamés à Ndohi ou révélations sur les attaques (Bacongo)

 

Et ces populations étaient surprises. Il y a une dame même qui s’est effondrée dans ses bras parce qu’elle n’y pensait même pas. Elle ne pouvait pas s’imaginer qu’en ces lieux là, devant sa porte, pouvait se trouver le ministre Cissé Bacongo. Nous sommes allés dans une autre concession où une dame habitant dans une baraque a fait des triplés. Et tout cela était dans la boue et dans l’obscurité. Nous avons aussi ‘’frappé’’ dans les lieux favorables au maire sortant, au quartier 05. Nous avons ‘’travaillé’’ là-bas sérieusement. Dans les quartiers tels que ‘’Le campement’’, la Sicogi, nous avons inversé la tendance. La campagne s’est donc déroulée normalement et nous avons gagné ces élections là proprement grâce à toute l’équipe qui était bien soudée. N’dohi a eu plus de 20 mille voix, il n’a pas démérité mais il avait en face de lui, une grosse machine. Il n’a même pas eu le temps de mettre en place ses pratiques d’une autre époque. Il ne pouvait pas parce que comme je vous l’ai dit, il avait en face de lui, une grosse machine. On savait tout de lui et nous avons fait un travail de fond et nous avons gagné proprement ces élections. Bravo à Cissé Bacongo ! Bravo à la commune de Koumassi qui voulait un changement qualificative. Nous allons connaître un Koumassi moderne et modèle ». En ma qualité de Conseiller spécial du maire élu, M. Cissé Bacongo, je voudrais vraiment remercier en son nom, l’ensemble des populations de Koumassi. Ces populations, qui ont voulu un changement, ce qui sera fait. Je voudrais pour terminer également remercier le maire sortant qui a officiellement reconnu sa défaite ».

Claude Dassé

 

Dernière modification le 17/10/2018

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!