fbpx

Billon : « Porte-parolat du Pdci : je n’ai pas été demis (..) Comment 2020 se prépare »

En marge d’un meet-up qui s’est tenu le vendredi 29 juin 2018, à Angré 7ème Tranche, l’ex-ministre Ivoirien du Commerce,  Jean Louis Billon s’est prononcé sur le sujet de sa révocation au poste de porte-parole du PDCI lors d’un entretien accordé à Afrikipresse.

Pourquoi ce besoin de partager votre expérience avec la jeunesse ivoirienne ?

Je partage mon expérience avec la jeunesse, parce que c’est l'avenir du pays et aussi parce qu’elle doit connaître  certains contours du domaine économique en général et celui de l’entrepreneuriat en particulier pour mieux affronter certaines difficultés. Il faut faire en sorte que la jeunesse se sente bien dans son pays. Car si elle ne va pas bien, c’est tout le monde économique et même plus qui va mal. Alors ils ont besoin d’être coachés pour mieux connaître  non seulement leurs responsabilités mais aussi avoir connaissance de certaines étapes de la vie économique surtout.(..,) Les jeunes sont le futur de notre pays. Et comme tout bon père, je veux léguer à mes enfants et à toute la jeunesse ivoirienne  un meilleur environnement comme celui que nous avons connu au temps du père fondateur de la Côte d’Ivoire. C’est pour cela qu’il faut interagir avec eux pour connaître leurs préoccupations, leurs attentes et même leurs rêves futurs. Et cela, dans le but de commencer à poser des bases pour leurs réalisations. Car, tout développement part d’une jeunesse bien bâtie et bien préparée.

 
Quels sont vos sentiments suite à la décision du président Henry Konan Bédié de vous démettre de votre fonction de porte-parole du parti?

Je n’ai pas été démis. Pour nous, c'était programmé. Je savais que j'étais là pour un temps et qu'on allait faire un remaniement.  J’ai une fonction de secrétaire exécutif, chargé des études, de la propagande. Et dans la propagande, je porte la parole partout et je vais le faire sur l'ensemble du territoire. Porte-parole c'est un travail spécifique, on était rentré dans une phase où on défendait une position. Ayant été acquise, on passe à autre chose.

Nous vous sentons de plus en plus dans la lutte pour la présidentielle de 2020. Envisagez-vous être candidat en 2020 ?

Ce que je peux vous dire sur ce point, est que le  PDCI va préparer des cadres pour l’élection présidentielle de 2020. C’est donc à la suite de cela qu’on choisira  un candidat.

 
 Ange Ouohi

Dernière modification le 01/07/2018

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!