Bacongo à Kandia : « enfiler votre manteau pour aller voir Sangaré , Hubert Oulaye... »

Cissé  Bacongo (député de Koumassi, et vice-président du Rdr ) et Kandia Camara ( SG du Rdr ) étaient à Koumassi, dimanche 4 février 2018, dans le cadre de la  tournée de sensibilisation des militants de leur parti.

« La démocratie est devenue totale,  intégrale avec les réseaux sociaux. On n'a plus besoin d'un  niveau pour prendre part à un débat politique.  Il ne faut pas être fébrile en parlant de la réconciliation. Nous devons avoir la joie au coeur en parlant d'elle. Les crises que nous avons connues sont d'abord de notre fait et de notre faute. Collectivement et individuellement. C'est pourquoi nous devons nous donner la main,  entre nous, mais également à nos frères du FPI. Nous devons les accueillir.Le président Affi a fait un pas en allant voir le président Bedie. Mais pour le moment  le PDCI et le  RDR sont dans une alliance, le RHDP. J'interprète la présence de Affi chez Bedie comme un premier pas vers le RHDP », a dit Cissé Bacongo qui a poursuivi  : «  Nous attendons le professeur Aboudramane Sangare. Je sais qu'il va nous faire confiance. Je suis persuadé  qu'en tant que SG du RDR ( Kandia Camara: Ndlr ), vous allez enfiler  votre manteau  pour aller voir Sangaré ,  Hubert Oulaï, Kadet Bertin... Tous nos frères qui sont du FPI.  Il y'a deux faces,  A et B. Je ne sais pas laquelle est A ou B. Je veux saluer le retour de Maréchal KB, Tiburce Koffi,  Sidiki Bakaba et tous nos frères et soeurs que la crise post électorale avait conduits de l'autre côté de l'exil. De la même manière, la crise de 2000 avait conduit Kandia,  Gon Coulibaly , Aly Coulibaly en exil. Nous connaissons tous l'exil c'est pourquoi nous sommes pressés que nos frères reviennent ».

Kandia Camara a invité  les militants du parti à toujours maintenir cette flamme qui fait du RDR,  la première force politique. La SG les a engagés à s’investir dans le recensement sur la liste électorale pour les élections locales à venir : « Faites en sorte que  tout jeune qui a 18 ans et plus soit retrouvé, à son domicile;  si c'est un élève, il faut retrouver son école. Il faut, tous, les identifier. Le plus important c'est de figurer sur la liste électorale ».

Hilaire Gueby

Dernière modification le 05/02/2018

A propos de l'auteur

Hilaire Gueby

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!