fbpx

Après le vote du budget 2019 : Serodé Gui Hervé, député de Guiglo : « les intérêts des populations avant ceux des partis politiques »

Gui Hervé Serodé est le député de Guiglo (Cavally). Président du groupe parlementaire Nouvelle Vision, il a déposé ses valises au RHDP depuis le vendredi 22 décembre 2018. Il donne ici son avis sur le projet de loi de finances portant budget de l’Etat de l’année 2019 voté ce jeudi 27 décembre 2018.

« Nous sommes d’avis avec l’émissaire du Gouvernement, car ce projet de loi vise à améliorer les conditions de vie des Ivoiriens. Nous avons eu à travailler avec le secrétaire d’état au budget et des mesures incitatives avaient été prises avant même la proposition de ce projet de loi de finances. Voilà pourquoi vous constatez une bonne ambiance aujourd’hui contrairement à l’année dernière à cette même date. C’est une démarche du président la république qui a été très courtois » a dit le président du groupe parlementaire Nouvelle Vision, Serodé Gui Hervé à la pause avant le vote.

A lire aussi >>Vote à bulletin secret à Assemblée nationale : le Pdci veut bloquer le budget 2019-Côte d’Ivoire

Mais quand on lui demande après le vote si c’était le député ou le nouveau militant du Rhdp qui parlait, il répond : « Je suis député depuis 2013. Je suis banquier de formation. J’ai vécu 17 ans en France et je suis rentré au pays seulement en 2014. En tant que jeune, ce qui est important c’est l’avenir. Il faut mettre de côté les émotions. Aujourd’hui nous constatons la disparition de tous les partis classiques, à l’image des USA, de la France. Avant on parlait de l’UMP, des Républicains, des Socialistes. Aujourd’hui on parle de La république en Marche. Aussi, le budget que nous venons de voter est celui de tous les contribuables ivoiriens qui seront repartis à travers les collectivités. Ce sont nos taxes et impôts. On n’a donc pas le droit de rester en marge ou regarder le président seul se débattre. Ensemble nous devons l’accompagner pour réussir le pari de l’émergence de la Côte d’Ivoire. Enfin, il faut que les intérêts de nos populations triomphent désormais au détriment de ceux des partis politiques ».

A lire aussi >> Côte d’Ivoire : le budget 2019 adopté par 219 députés sur 224 présents



Philippe Kouhon

Dernière modification le 28/12/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!