Les héros ne cessent-ils pas d’être héros lorsqu’ils perdent les postures dans ( et par ) lesquelles ,ils étaient ( sont ) héros?

Les Africains se sont depuis longtemps engagés dans un système capitaliste, cependant, le type de capitalisme introduit par les colons n'a pas toujours été contextualisé. La solution est-elle l'africapitalisme ?[1] Qu’est-ce exactement ? C’est une philosophie économique qui traduit l’implication du secteur privé dans la transformation économique de l’Afrique par le biais d’investissements générateurs de prospérité économique et de richesse sociale.

mercredi, 09 janvier 2019 23:21

Comment déraciner la pauvreté en Afrique ?

En mars 1957, Kwame Nkrumah proclama l'indépendance de la Gold Coast britannique et changea son nom en Ghana. Nkrumah avait un profil particulier, formé dans les universités britanniques et américaines, il était convaincu de deux choses : la première était que seule l'indépendance permettrait aux peuples africains de surmonter leur retard séculaire ; la seconde était que pour y parvenir, la voie idéale à suivre était une sorte de socialisme africain qu'il appelait le consciencisme.

Dans le dernier rapport sur la compétitivité mondiale, sur les indicateurs responsables de la productivité et de la croissance à long terme, les pays africains sont mal classés. Sur les 140 pays étudiés, l’économie africaine la mieux classée est Maurice au 49ème rang, puis l’Afrique du Sud à la 67ème place. La majorité des autres pays africains croupissent dans le tiers inférieur du classement. Cette médiocre performance, sur l’un des principaux indices de mesure du progrès économique, confirme la situation déplorable dans laquelle se trouve l’économie africaine, du moins en ce qui concerne le passé récent. Il y a quatre principaux facteurs à l’origine de ce déficit de compétitivité.

Dans toute démocratie digne de ce nom, le Parlement est censé contrôler l’exécution du budget de l’Etat via la loi de règlement. Celle-ci est l’une des trois types de lois de finances (initiale, rectificative) qui, à la fin de chaque exercice, permet d’arrêter le montant effectif des dépenses et des recettes de l’État et le résultat financier qui en découle. Autrement dit, c’est un bilan qui permet aux parlementaires d’apprécier la conformité de l’exécution au projet budgétaire qu’ils ont voté initialement. Cette loi de règlement est-elle effective dans nos contrées africaines?

La banque africaine de développement (Bad) va former 1000 entrepreneures africaines à travers « l’initiative pour le Financement en faveur des Femmes en Afrique » ou Afawa (Affirmative Finance Action For Women In Africa) au cours des quatre prochains mois selon une note transmise à Afrikipresse

Le débat fait déjà rage au conseil de sécurité. La question du financement des opérations de maintien de la paix (OMP)  en Afrique. Hier encore alors que certains pays africains appelaient à un sursaut international, les Etats-Unis s’y sont opposé, appelant à une réflexion supplémentaire avant d’engager des fonds de l’ONU dans le cadre d’opérations de maintien de la paix de l’UA.

La promesse d'investissements de 5,1 milliards de dollars de la Première ministre britannique Theresa May, suivie de celle du président chinois Xi Jinping de 60 milliards de dollars de prêts et d'aide, témoignent de l’intérêt porté à l'Afrique. Cependant, la manière d’aider l’Afrique est mal comprise par l’Occident. L’approche de développement à adopter, ainsi les politiques à mettre en œuvre, sont des points sur lesquels les dirigeants africains et leurs partenaires se sont trompés depuis des années. Comment?

Sa majesté le roi Tchiffy Zié a présidé le 1er conseil des ministres de la 6e région de la diaspora africaine, ouvert à Abidjan le jeudi 1er novembre 2018.

Le projet d'intégration africaine a franchi plusieurs étapes majeures en 2018. L’une d’elles était l’adoption par l’Union africaine (UA) d’un protocole sur la libre circulation des personnes. La libre circulation des personnes entre les pays africains pourrait incontestablement booster la croissance. Une plus grande liberté de mouvement encouragerait le commerce, le tourisme et les investissements entre les pays africains ; permettrait aux étudiants d’étudier dans d’autres pays africains. L’ouverture du marché de l’emploi multiplierait les possibilités.

Page 1 sur 27

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!