Les technologies de l'information et de la communication (TIC) ont provoqué des changements sans précédent au cours des deux dernières décennies. Désormais, grâce au numérique, les données peuvent être générées dans un réseau privé, transmises par une antenne parabolique, réordonnées sur un réseau Ethernet, puis partagées sur une ligne publique pour être diffusées par satellite vers un récepteur à l'autre bout du monde, le tout sans aucune déperdition. D’évidence, les TIC peuvent soutenir de développement de l’Afrique. Comment les promouvoir ?

Nationalisation de la propriété, entreprises publiques inefficaces, augmentation de l'âge légal pour la consommation d'alcool de 18 à 21 ans et hausse des taxes dans une économie à faible croissance. Toutes ces idées ont été essayées ailleurs, et elles ont échoué systématiquement, à quelques exceptions près. A l’inverse, une forte protection des droits de propriété, un secteur privé actif et entrepreneurial, un respect de la liberté personnelle, et des impôts bas, sont des politiques qui ont toujours eu des impacts positifs. Pourquoi, l'Afrique du Sud insiste-t-elle pour copier les perdants et non les gagnants?

La problématique foncière reste prégnante en Côte d’Ivoire où 96% des terres rurales ne bénéficient pas encore de certificats fonciers.Cet immense espace est géré par le droit coutumier qui repose sur les connaissances traditionnelles des chefs de terre, chefs de village et divers sachants dans les villages. Véritables « cadastres vivants », eux seuls peuvent éclairer et démêler la problématique foncière.

Le développement est présenté comme étant un monopole de la sphère-Nord. En conséquence, si le Sud, en particulier l'Afrique voulait en profiter, il faudrait qu’elle y soit d’abord invitée. Cette approche a donné lieu à un certain état d’esprit chez les experts, cartels et monopoles internationaux, favorisant les récits apocalyptiques au sujet de l'Afrique. La bonne nouvelle vient de la numérisation ; ce processus de déplacement du monde physique dans le cyberespace, perturbe ces anciennes notions et permet aux acteurs du monde entier de s’engager de manière proactive dans les marchés déjà établis. Le Kenya est un tel pays en Afrique qui a su bien mobiliser la numérisation pour stimuler son économie.

Le Rwanda accueillera du 10 au 12 mai 2017 à Kigali,  la 2e édition du Transform Africa Summit sous l’Initiative Smart Africa. Ce rendez-vous sera consacré  au développement des « villes intelligentes ».

Après la première édition, Africa It Expo (AITEX), salon dédié aux technologies de l’information remet le couvert cette année. La deuxième édition se tiendra du 27 au 29 septembre 2017 à Casablanca (Maroc). Le Cameroun et le Nigéria exposeront leur savoir faire en matière des NTIC dans un programme élaboré pour accueillir plus de 10.000 visiteurs et 40 experts intervenants venant du monde entier.

Euloge Soro-Kipeya, directeur général de l’Agence nationale du service universel des télécommunications-TIC (Ansut) a annoncé le mercredi 19 avril 2017 que sa structure veut apporter aux citoyens, aux entreprises et administrations, un service universel de télécommunication.

Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 200 millions de FCFA ont désormais un portail informatique à leur disposition pour effectuer le paiement de leurs impôts.

Le numérique, par ses applications multiples, peut être le point de basculement des États africains vers l’émergence, en agissant sur plusieurs de ses composantes simultanément selon Performances Group.

En Côte d'Ivoire, à quelques mois des cinq ans de l'amorce d'une restructuration conduite avec succès, les structures sous la tutelle du ministre Bruno KONÉ, [ en particulier l'Artci dirigée par Bilé DIEMELEOU, avec FOFANA Lemassou à la tête du Conseil de régulation ], passent la vitesse supérieure et opèrent un nouveau virage.
Page 1 sur 2

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!