Investir en Côte d’Ivoire : le classement Doing Business 2019 met le pays à l’honneur

Le dernier rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale met à l’honneur les pays de l’Afrique subsaharienne. La Côte d’Ivoire progresse dans ce classement des pays ayant réalisé des réformes destinées à faciliter l’investissement et à améliorer le climat des affaires.

Les cadres juridiques relatifs à la conduite des affaires se sont améliorés dans de nombreux pays. Ainsi, l’Afghanistan, la Chine, l’Azerbaïdjan, l’Inde, le Togo, le Kenya et la Côte d’Ivoire font partie des 10 pays où l’amélioration de l’économie a été la plus sensible. Pour la première fois, l’Afghanistan et la Turquie sont propulsés dans le classement grâce à leurs très nombreuses réformes cette année (cinq et sept réformes respectivement). Du côté de l’Afrique subsaharienne, la Côte d’Ivoire fait une percée remarquée. Les politiques mises en œuvre par le gouvernement d’Alassane Ouattara continuent de porter leurs fruits.

La Côte d’Ivoire gagne 16 places dans le rapport Doing Business 2019

Dans le dernier rapport Doing Business, la Côte d’Ivoire passe de la 138e place à la 122e. Une progression notable qui est sans doute liée aux récentes décisions du gouvernement d’Alassane Ouattara et plus particulièrement du Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la promotion de l’investissement privé Emmanuel Esmel Essis. En 2019, la Côte d’Ivoire devrait adopter un nouveau code des investissements prévoyant des mesures incitatives et des exonérations fiscales. Un écho aux recommandations du précédent rapport de la Banque mondiale en date de février 2018 et intitulé Aux portes du paradis. Ce rapport présentait l’économie de la Côte d’Ivoire comme proche de l’émergence mais il estimait que des efforts devaient encore être consentis par le gouvernement d’Alassane Ouattara.

Le nouveau code des investissements devrait donc donner un second souffle à l’investissement privé national, en particulier à celui des petites et moyennes entreprises. Il permettra aux Ivoiriens d’avoir « une rentabilité assurée » de leurs investissements, estimait Emmanuel Esmel Essis. Le gouvernement d’Alassane Ouattara avait décidé de la création du département de l’investissement privé pour renforcer l’attractivité économique de la Côte d’Ivoire. Pour le Secrétaire d’État chargé de l’investissement privé, ce code des investissements permettra de « répondre à trois exigences, à savoir optimiser la dépense fiscale, cibler des secteurs et donner de la valeur au contenu local ». Une politique qui devrait permettre d’accroître un peu plus les investissements directs étrangers (IDE). Des IDE qui sont déjà en hausse, puisqu’ils sont passés de 466 milliards de FCFA en 2017 (708 320 000 euros) à 625 milliards de FCFA (950 000 000 euros) en 2018. Le premier investisseur étranger dans le pays était la France à la mi-juillet, suivie par la Turquie et le Togo. Mais en 2019, les 60 milliards de dollars d’investissements promis par la Chine pourraient la propulser en pole position. Néanmoins, ces investissements seront suivis attentivement par un comité dédié afin de pallier le problème d’infrastructures chinoises ratées.

L’Afrique subsaharienne : la meilleure progression

Dans le top 10 des pays qui ont réalisé le plus d’efforts pour mettre en place des règles favorables à l’amélioration du climat des affaires, on retrouve 4 autres pays d’Afrique subsaharienne : Djibouti (99ème mondial), le Togo (137ème mondial), le Kenya (61ème mondial) et le Rwanda (29ème mondial). La Côte d’Ivoire n’est donc pas le seul pays d’Afrique subsaharienne à s’être distingué.

Parmi les 48 pays que compte l’Afrique subsaharienne, 40 ont effectué 107 réformes. Ces dernières représentent à elles seules plus d’un tiers des réformes totales étudiées par la Banque mondiale, soit 314 réformes de 190 pays évaluées. L’une d’elles, très remarquée, est la création de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA), une organisation qui compte 17 pays membres.


J-B.L

Dernière modification le 14/12/2018

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!