La salle d’audience de la section de tribunal de Tiassalé, si elle ne date pas de Mathusalem, son aspect physique y ressemble fort et laisse à désirer.

Le Mercredi 28 septembre 2017, le tribunal du commerce a condamné la Société nationale d’opérations pétrolières de la Côte d’Ivoire (Petroci-Holding) à exécuter une décision de justice sous astreinte d’un million de Fcfa par jour.

Comment ne pas davantage s’inquiéter du surpeuplement dans les prisons ivoiriennes, vis-à-vis de la norme internationale, si l’on s’en tient à la dernière note de service du ministère ivoirien de la Justice et des droits de l’Homme rendue publique à ce sujet ?

À  travers un soit-transmis daté du 18 septembre 2017, à l'attention des juges de siège et du parquet, via le au Directeur des affaires civiles et pénales (Dacp) du Ministère de la Justice et des droits de l’Homme, le Ministre Sansan Kambilé a donné des instructions précises aux principaux acteurs de l’autorité judiciaire, en vue de mettre hors d’état de nuire les coupeurs de routes, ou malfaiteurs qui pertinent la quiétude des populations. Ci-dessous, l’intégralité de l’interpellation du ministre.

Alors que la rumeur annonçait le départ du Procureur de la République, Richard Adou Christophe suite à l'affaire de l'évasion des 20 détenus et déférés, le 8 août 2017 au Palais de justice d'Abidjan, l'on a plutôt appris la nomination de l'actuel Procureur général Ali Yéo, comme Premier Président de la Cour d'Appel, en remplacement de la juge Alice Kouadio.

Les deux journalistes de "Le Quotidien d'Abidjan", convoqués et gardés à vue le lundi 31 juillet 2017, sont libres. Mais ils devront néanmoins se présenter devant le juge le 20 octobre prochain. Les deux confrères avait été convoqués et entendus pour "diffusion de fausses informations".

Le procureur de la République, Adou Richard Christophe était face à la presse en début d'après-midi, pour s'expliquer dans l'affaire des deux journalistes interpellés et placés en garde-à-vue depuis lundi 31 juillet au camp de la gendarmerie d'Agban.

ADOU Richard Christophe, Procureur de la République a, dans un communiqué diffusé vendredi 28 juillet 2017 à Abidjan , décidé de poursuivre le journal"le Quotidien d’Abidjan" pour informations fausses et mensongères à propos d'un gel des comptes du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Engagé avec le Président Guillaume Soro dans la bataille du Pardon et de la Réconciliation en Côte d'Ivoire, je voudrais dire tout le plaisir que j'ai de savoir que le Professeur Hubert Oulaye, haut cadre du Front Populaire Ivoirien, recouvre la liberté ce jeudi 8 juin 2017 à Abidjan.

Après deux ans de détention, Justin Koua Nestor Dahi ainsi que Danon Djédjé devraient être jugés ce vendredi 19 mai 2017. Le Procureur Bogro Williams a jugé qu’il n’était pas suffisamment outillé, ce jour, pour une procédure. Il a donc demandé un renvoi. Ce qui a été pour le vendredi 26 mai 2017 par la juge présidente Abané. Mais avant renvoi, elle avait invité le conseil des prévenus à se prononcer sur la requête du procureur.

Page 4 sur 9

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!