fbpx
Ils disent qu'ils n'ont rien contre les étrangers , mais pour eux Mangou est traite parce qu'il est un étranger. J'ai lu ceci sur des pages Facebook , ce texte que je reproduis sans avoir corrigé les coquilles :

Le quotidien ivoirien l'Intelligent d'Abidjan a recueilli la réaction du président de la Nouvelle alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (Nacip) Mohamed Sam Jichi connu sous le pseudonyme de  Sam l’Africain. Il a été cité par mégarde ( ou erreur technique) comme témoin au procès de Laurent Gbagbo et Charles Ble Goudé à la Cour pénale internationale (Cpi).

Le lundi 1er février 2016, lors de sa prise de parole dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé devant la Cpi, la défense de l'ex président ivoirien n'a pas épargné la France, le Burkina, Ouattara, Soro.

La thèse du blocage du désarmement contraste avec la volonté de l'ex-président ivoirien d’aller à la présidentielle de 2010. Au nombre des arguments soulevés pour apporter la contradiction au réquisitoire des jeudi 28 et vendredi 29 janvier 2016 de l’accusation, Me Nahoury Jennifer membre du Conseil des avocats de Laurent Gbagbo, a mis en avant lundi 1er février 2016 la bonne foi de son client dans la recherche de la stabilité en Côte d’Ivoire.

Nous avons tous suivi les arguments farfelus avancés par les avocats défenseurs de Monsieur Laurent Gbagbo et de Blé Goudé pour tenter d’expliquer pourquoi il y a eu des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité pendant la crise post-électorale de 2010-2011.

vendredi, 29 janvier 2016 00:00

"Gbagbo peut-il gagner son procès ?"

u menu de cette revue de presse internationale, jeudi 28 janvier, l’ouverture du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale, la visite du président iranien Hassan Rohani à Paris, et Michael Jackson bientôt incarné par un acteur… blanc.

Procès Gbagbo - C'est un procès crucial pour la Cour Pénale Internationale qui s'ouvre à La Haye... Elle va, pour la 1ère fois, juger un ancien chef d'Etat... Il s'agit de Laurent Gbagbo...
Dans le box des accusés également son ex bras droit, le leader des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé... Les 2 hommes vont devoir répondre de crimes contre l'humanité commis lors des violences qui ont enflammé la Côte d'Ivoire après la présidentielle de novembre 2010... Violences qui ont fait selon l'ONU, plus de 3 000 morts en 5 mois...

Le procès de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre Charles Blé Goudé s’ouvre jeudi devant la Cour pénale internationale (CPI). Pour la première fois, un ex-chef d'État africain est appelé à répondre de ses actes à La Haye.

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo a plaidé non coupable de crimes contre l'humanité à l'ouverture de son procès, jeudi, devant la Cour pénale internationale (CPI), de même que son coaccusé Charles Blé Goudé, ancien chef de milice.

Page 10 sur 12

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!