Petite lettre à Trump : "America First l" or "America Only"- Revoyez votre copie Mister President

Merci , Monsieur Trump ! Vos déclarations intempestives et vos décisions unilatérales obligent les autres pays du monde à revoir leurs relations avec les États-Unis !

« AMERICA FIRST », avez-vous dit , pendant votre campagne ! Ce slogan est en train de se transformer en « ONLY AMERICA » et « AMERICA ALONE ».

Votre protectionnisme devient un isolationnisme comme le montre, l’interdiction qui est faite aux ressortissants de 7 pays musulmans d’entrer aux USA.

Pourquoi cette décision, aussi brutale qu’incompréhensible , qui va contre les intérêts à long terme des États -Unis et contre les idées que nous défendons?  Imaginez le scénario suivant : en solidarité pour les 7 pays provisoirement "bannis" par vous , Mr Trump , les peuples "libres" du monde boycottent les USA durant les 90 jours de bannissement ou jusqu'à nouvel ordre.

Vous avez rompu l'Alena , vous voulez construire un mur , payé par les Mexicains , entre le Mexique et les États-Unis , vous voulez interdire l’entrée sur le territoire américain aux ressortis- sants de 7 pays pendant 90 jours , tout cela sans avoir pris la peine de réfléchir , de sensibiliser , ni de coopérer avec les dirigeants de ces pays. On pourrait vous suivre et suspendre tout séjour dans votre pays !

Par exemple , la prochaine AG des Nations Unies pourrait avoir lieu à Genève , Paris , Pékin ou à Moscou et non à New York. Vous qui êtes soucieux du prestige des États-Unis dans le monde , que feriez-vous si pendant 3 mois le centre de gravité du monde et la gestion des affaires de la planète se déplaçaient sur d’autres continents , et si on vous laissait tout seul dans votre pays ? Certes je vois des gens dire que c'est impossible , que le reste du monde a plus besoin de votre pays que le contraire ! Mais j'en doute !

Personnellement , tant que mes frères , parents et amis qui résident aux États-Unis de façon régulière , peuvent y aller et y venir librement , je n’irai plus aux USA pour les voir. Et je ne m'en porterai pas du tout mal !

Chaque fois que j'y suis allé, j'y ai dépensé de l'argent , j’ai fait tourner votre économie. Les gens à qui il est interdit de se rendre en Amérique, pendant 90 jours même s'ils possèdent déjà un visa régulier , ne sont pas tous des terroristes ; ni des prédateurs qui menacent les emplois américains.

Revoyez votre copie , en tenant compte des obligations que confère à l'Amérique son prestige !

Condamnant les réfugiés , vous prenez des mesures discriminatoires sans passer par le Congrès. On comprendrait mieux vos directives si votre politique globale en matière d'immigration était votée par le Congrès. Sans passer par des réglementations législatives et en gouvernant par décret et décision présidentielle, vous ouvrez la voie au totalitarisme.

Être américain , c'est certes être patriote , protéger les sacrifices et le travail des pères fondateurs (même si c'est au prix d'un "génocide indien" dont on ne parle pas tout le temps) , ainsi que des générations qui ont suivi. Mais , être américain et fier de l'être , c’est aussi accompagner les peuples vers la liberté , admettre qu’il existe d’autres peuples qui demandent que l’on respecte leur dignité. Ceux qui aiment l'Amérique sont plus nombreux que ceux qui la détestent , plus nombreux aussi que ceux qui aiment les autres pays , car votre pays incarne la liberté !

C'est là que réside la force de l'Amérique , même si le pouvoir du Président américain ne vient que de quelques grands électeurs, même si ce sont seulement quelques millions d'électeurs qui décident , et non le reste du monde , de qui va diriger un pays qui dirige le monde.

Vous croyez que ne devez rien aux autres peuples du monde , aux milliards d'habitants de la planète , mais que vous devez tout à seulement 318, 9 millions d'habitants dans votre pays !

Monsieur Trump , n’oubliez pas que l’Amérique a besoin du monde , comme le reste du monde a besoin de l’Amérique , tout cela dans un rapport de respect mutuel. Avez-vous oublié que le fondateur d’Apple, Steve Jobs, est d’origine syrienne ? Sans les marchés extérieurs , comme le rappelle Google, que serait l’industrie américaine ?

Aujourd’hui , Monsieur Trump , votre client , c’est le monde. Voulez-vous devenir l’ennemi du monde ? Heureusement que la presse et les médias sont là, heureusement que des juges sont là , ainsi que le peuple qui se mobilise pour dire non ; sans oublier toutes ces voix qui s'élèvent dans le monde pour protester !

Parce que j'aime l'Amérique , parce que nous sommes nous aussi américains , nous ne tairons pas Mister President !

Wakili Alafé

 

Dernière modification le 05/02/2017
Tags:

A propos de l'auteur

Wakili Alafé

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!