ONU-Conseil de Sécurité : la Côte d’Ivoire et 5 pays ont pris fonction  

 

Six pays, la Côte d’Ivoire, la Guinée équatoriale, le Koweït, les Pays-Bas, le Pérou et la Pologne ont fait formellement mardi 2 janvier 2017 leur entrée comme membres non permanents au Conseil de sécurité de l’ONU et cela pour deux mandats (2018 et 2019).

Mardi 2 janvier, jour de rentrée, les six nouveaux membres non permanents ont eu droit au traditionnel déjeuner de bienvenue au siège de l’institution dès 10h30 avant de déballer les cartables. Réunion le même jour des coordonnateurs et élaboration du programme de travail.

La Côte d’Ivoire y siège pour la troisième fois, après 1964-1965 et 1990-1991. Élue le 12 juin 2017 par 189 voix sur 192 lors de la 86e Assemblée plénière de la 71 e AG des nations Unies, la Côte d’Ivoire y sera représentée par SEM Bernard Tanoh Boutchoué, son représentant permanent auprès des Nations unies. « La Côte d’Ivoire mettra un point d’honneur sur le renforcement de la paix et la sécurité en Afrique et au rayonnement du continent dans le monde », avait rappelé l’ambassadeur Tanoh Boutchoué lors de la cérémonie de présentation de sa Lettre de créance au secrétaire général des nations Unies, Antonio Guterres le 12 septembre 2017 à New York.

Programme des activités de janvier 2018

Passées les civilités du premier jour, les membres du conseil de sécurité des Nations unies auront un agenda chargé ce mois de janvier. Ainsi selon le programme en ligne sur le site de l’Onu, les travaux reprennent le 9 janvier avec une séance d’information sur la Monusco(mission Onusienne en RDC) et la Syrie. Le 10, séance d’information sur la Colombie. Le 11, séance d’information sur l’UNOWAS. Le 12, remise du rapport des experts sur le Soudan. Du 16 au 25, réunion sur les missions Onusiennes de l’UNFICYP, MANUL, IRAK, KOWEIT, AFGHANISTAN, ASIE CENTRALE, MINUSMA, UNSOM, MINUSS, MOYEN-ORIENT. Les 26 et 27, rapport des experts sur le Yemen et du OIAC. Le 30 janvier sera consacré à un débat sur la sanction concernant la Centrafrique suivie d’une réception de fin de présidence. Enfin, le 31 janvier sera le jour de la remise du rapport de la MINUK et l’expiration des sanctions concernant la RCA. Au total, le conseil de sécurité se sera réuni 17 jours sur 31 pour le seul mois de janvier 2018.

Le Conseil de sécurité compte quinze membres, dont cinq permanents ayant un droit de veto lors de l’adoption de ses résolutions: Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni.

Les six pays ayant quitté le Conseil de sécurité au 31 décembre sont le Japon, l’Égypte , le Sénégal, l’Ukraine, l’Uruguay et l’Italie.

Philippe Kouhon

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!