fbpx

Lutte contre le travail des enfants : la Côte d’Ivoire s’engage comme pays pionnier de l’Alliance 8.7 (Pascal Abinan).

Le deuxième atelier stratégique de l’Alliance 8.7 sur l’élimination du travail forcé, de l’esclavage moderne, de la traite des êtres humains et du travail des enfants dans les chaînes d’approvisionnement qui se tient à Abidjan les 14 et 15 mai 2019 à l’Espace Latrille Events a été rehaussé par la présence de Dominique Ouattara, première dame de Côte d’Ivoire et a enregistré plus de 100 participants venus de 22 pays d’Afrique, d’Amérique, d’Europe et d’Asie.

Lors de la cérémonie d’ouverture le mardi 14 mai, plusieurs communications ont été entendues dont celle du ministre ivoirien de l’emploi et de la protection sociale, Pascal Kouakou Abinan, par ailleurs président du comité interministériel de lutte contre le travail des enfants (CIM).

Selon lui, bien que la Côte d’ivoire ait fait de la lutte contre le travail des enfants, une priorité, l’éradication des pires formes de travail des enfants ne s’opérera pas uniquement par des mesures normatives protectrices. C’est pourquoi, dira-t-il, la Côte d’Ivoire a également intégré les actions de lutte contre le travail des enfants dans les programmes globaux de développement humain durable dans les 8 actions.



Il a cité entre autres le programme filets sociaux productifs qui consistent à octroyer 36 000 CFA par trimestre aux familles très pauvres. Ce qui permet à terme de soulager près de 600 000 familles. La seconde action concerne la Couverture Maladie Universelle (CMU) dont la phase expérimentale est arrivée à terme et dont le passage à l’échelle de la généralisation est prévu pour le mois de juillet 2019.  
« Elle fournira des soins gratuits aux indigents et une couverture médicale aux autres membres de la population pour 1000 CFA par mois et par personne »
a-t-il précisé.


Les autres actions sont, la stratégie du développent de l’employabilité des jeunes, en fonction de leur niveau d’instruction, à travers le développement et la valorisation de l’enseignement technique et professionnelle ainsi qu’à travers le service civique ; la politique de l’école obligatoire jusqu’à 16 ans et l’ouverture des classes maternelles dans chaque école primaire ; l’insertion socio professionnelle des jeunes non scolarisés à travers les chantiers écoles et le service civique ; l’adoption en 2013 de la Politique Nationale de Protection Sociale (PNPS) ; l’adoption en 2014 du document de Politique Nationale de Protection de l’Enfant (PNPE) et le renforcement des structures de protection et de prise en charge des enfants.
Pour matérialiser cette vision, le ministre Pascal Abinan a évoqué  le programme social du Gouvernement PS-Gouv, doté d’une enveloppe  de 727,5 milliards de francs CFA.
 

« Ce programme a pour objectif d’impacter davantage le quotidien des populations ivoiriennes notamment les couches vulnérables, à travers un meilleur accès aux services sociaux de base et une réduction du coût de la vie(…) Aussi, ce programme devra-t-il contribuer à la réalisation du Plan National de Développement (PND 2016-2020) relatif à l’Accélération du développement du capital humain et de la promotion du bien-être social et faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 » a-t-il dit.
Autant d’actions pour la promotion du travail décent et du plein emploi productif pour une croissance économique soutenue et inclusive


Concernant les Objectifs de Développement Durable adoptés par la Côte d’ivoire, il a dit :
 « La Côte d’Ivoire  œuvre inlassablement à l’atteinte des 17 objectifs ainsi que des 169 cibles. C’est pourquoi, dès le lancement de l’Alliance 8.7, ce partenariat mondial inclusif qui s’engage à atteindre la cible 8.7 des Objectifs de Développement Durable, la Côte d’Ivoire y a pleinement adhéré ; convaincu que c’est un excellent cadre de collaboration qui contribuera à conjuguer nos efforts, à améliorer la coordination des interventions et à renforcer l’impact  des actions entreprises relativement à la cible 8.7 des ODD(…) C’est dans ce même élan, que j’ai le plaisir, au nom du Président de la République, Son Excellente Monsieur Alassane OUATTARA et du Gouvernement dirigé par Monsieur Amadou Gon COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement, d’annoncer solennellement que la Côte d’Ivoire s’engage comme pays pionnier de l’Alliance 8.7 » a-t-il conclu.
Par cet engagement, la Côte d’ivoire réaffirme sa détermination à poursuivre ses efforts, à prendre toutes les mesures nécessaires en vue de parvenir à l’éradication effective du travail forcé, de l’esclavage moderne et de la traite des personnes (d’ici 2030), ainsi que les pires formes de travail des enfants (d’ici à 2025).

Philippe Kouhon


Dernière modification le 15/05/2019

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!