Crise Syrienne : la Côte d’Ivoire félicite Staffan De Mistura (envoyé spécial de l’Onu), interpelle la Turquie et appelle à une résolution politique

La Côte d’Ivoire a interpellé la Turquie sur sa position militariste en Syrie avant d’appeler les parties en conflit à une résolution politique. C’était ce jeudi 20 décembre 2018 au cours de la réunion du conseil de sécurité.

A cette occasion l’Italo-Suédois, Staffan de Mistura, envoyé spécial du secrétaire général de l’Onu pour la Syrie, qui quitte ses fonctions le 7 janvier 2019 a dressé un bilan amer de ses 4 années d’activités. Après sept ans et demi, le conflit syrien est plus long que la Seconde guerre mondiale et aucun effort n’a pu enrayer la logique belliqueuse malgré plusieurs cessez-le-feu, a-t-il fait remarquer devant les membres du Conseil. Il a indiqué par ailleurs que le plus grand défi à relever à ce jour reste celui de la mise en place du comité constitutionnelle chargé d’élaborer la nouvelle Constitution syrienne.

 

Lire aussi >> Conseil de sécurité : la Côte d’ivoire présente sa deuxième résolution demain vendredi

 

Les membres du conseil lui ont rendu un vibrant hommage et espéré que son successeur, le Norvégien Geir Pedersen, saura faire progresser le processus. Un processus qui pourrait prendre encore du temps si l’on en croit à Damas qui n’accepte pas que l’ONU joue un rôle dans la composition du comité chargé de rédiger sa constitution.

Prenant la parole en sa qualité de président du conseil de sécurité, l’ambassadeur Kacou Houadja a remercié Staffan de Mistura pour ses efforts inlassables et son engagement en faveur de la paix. Toutefois, le diplomate ivoirien a déploré le rôle néfaste de la Turquie en Syrie.

 

Lire aussi >> Conseil de Sécurité : un déjeuner hier et une réception aujourd’hui offerts par la Côte d’Ivoire

 

« Ma délégation accueille avec préoccupation l’annonce du Président turc, le 12 décembre 2018, de lancer une nouvelle offensive en Syrie, contre les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), qualifiés d’organisation terroriste séparatiste, par Ankara(…) C’est pourquoi, la Côte d’Ivoire appelle les Autorités turques à privilégier la voie des négociations, gage d’une stabilité durable dans la région, afin de prévenir une nouvelle flambée de violences qui occasionnerait des déplacements massifs de populations et aggraverait la situation humanitaire déjà alarmante. Pour terminer, mon pays réitère son appel en faveur d’une résolution politique du conflit et exhorte les parties syriennes à une reprise des négociations » a-t-il martelé.

Quatre millions d’enfants sont nés en Syrie depuis le début du conflit il y a près de huit ans, a annoncé jeudi 13 décembre dernier le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF). La moitié des filles et garçons syriens n’ont connu que la guerre.

Philippe Kouhon

 

Dernière modification le 21/12/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!