Conseil de Sécurité : la 1ere résolution de la présidence ivoirienne adoptée hier.

C’est à l’unanimité de ses 15 membres que le conseil de sécurité des nations unies réuni hier jeudi 13 décembre 2018, a adopté le premier des trois projets de résolutions proposés par la Côte d’Ivoire, qui préside le conseil tout le mois de décembre.

« À l’initiative de la Côte d’Ivoire et des Pays-Bas, le Conseil de sécurité a adopté, ce matin ( hier jeudi, NDLR) une résolution sur l’importance d’intégrer « dès le départ » l’appui fourni par l’ONU dans les domaines de la police, de la justice et de l’administration pénitentiaire aux mandats des opérations de maintien de la paix et des missions politiques spéciales (…) En adoptant à l’unanimité la résolution 2447 (2018), le Conseil de sécurité souligne qu’il importe que l’assistance fournie par les Nations Unies aux institutions policières, judiciaires et pénitentiaires dans ce cadre « porte prioritairement sur le rétablissement rapide des services essentiels permettant de répondre aux besoins des populations en matière de justice et de sécurité, et sur des réformes institutionnelles à plus long terme fondées sur la transparence, l’efficience et la durabilité » indique le communiqué issu du conseil.

 

Lire aussi >> ONU-Migration : 160 pays adoptent un pacte mondial pour l’immigration à Marrakech

 

« La Côte d’Ivoire accorde la plus grande importance à la résolution qui vient d’être adoptée par notre conseil, en ce sens qu’elle adresse des problématiques au cœur de son histoire récente » a twitté l’ambassadeur Houadja Kacou Léon Adom, représentant permanent de la Côte d’ivoire auprès des nations unies et président en exercice du conseil de sécurité. En mai 2018, a-t-il rappelé, les efforts de la Côte d’Ivoire et des Pays-Bas avaient déjà permis l’adoption de la résolution 2417 (2018), dans laquelle le Conseil attire l’attention sur les liens entre les conflits armés et la sécurité alimentaire.

l'ambassadeur Houadja Kacou Léon

Intervenant après l’adoption du texte, le Ministre des affaires étrangères des Pays-Bas, M. Stef Blok, a déclaré que cette résolution constitue une avancée majeure dans la mesure où « il ne saurait y avoir de paix durable sans justice ».Elle fournit en effet au Conseil de sécurité « un outil pratique » pour examiner cette question dans les mandats des opérations de maintien de la paix. Il convient pour cela de tirer les leçons des bons exemples du passé, notamment des cellules d’appui aux poursuites judiciaires établies par la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) ou encore de la Section des affaires judiciaires et pénitentiaires de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Prenant la parole à son tour, la Fédération de Russie a fait remarquer que les négociations n’ont pas été simples, notamment au début, mais que « les bonnes dispositions des auteurs du projet de résolution et leur écoute des autres délégations ont permis de sortir le processus de l’impasse et de trouver un consensus ». Il a espéré que le Conseil adoptera la même démarche lors des prochaines résolutions sur les opérations de maintien de la paix. Selon lui, il conviendrait que les co facilitateurs respectent les « lignes rouges » afin de préserver l’unité du Conseil.

 

Lire aussi >> Conseil de Sécurité : ce que dit le dernier rapport sur le rôle de l’ONU en Côte d’Ivoire (Exclusif)

 

La résolution ‘’ action de maintien de la paix’’ ou encore ‘’ Initiative Côte d’Ivoire-Pays Bas sur le renforcement des institutions policières, judiciaires et pénitentiaires dans le cadre des opérations de maintien de la paix de l’ONU’’ est l’une des trois résolutions (Financement des OMP africaines, Droits de l’Homme et les actions de maintien de la paix) que la Côte d’Ivoire souhaite faire adopter sous sa présidence.

Philippe Kouhon

 

Dernière modification le 14/12/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!