Champs-Élysées : Daesh revendique la fusillade, Trump dénonce

L'organe de propagande du groupe terroriste a revendiqué l'attaque sur les Champs-Élysées, au cours de laquelle un policier a trouvé la mort. La revendication ne se sera pas fait attendre. Alors qu'une fusillade s'est produite aux alentours de 21 heures, sur les Champs-Élysées, le groupe terroriste État islamique a revendiqué l'attaque, par le biais de l'un de ses organes de propagande.

"L'auteur de l'attaque des Champs-Élysées dans le centre de Paris est Abu Yussef le Belge, et c'est un des combattants de l'État islamique", a écrit Amaq, l'organe de propagande en question.

Les tirs ont éclaté à proximité de la station de métro Franklin D. Roosevelt, dans le VIIIe arrondissement de la capitale. Un assaillant, agissant seul, a tiré sur des membres des forces de l'ordre. Un policier a été tué, deux autres fonctionnaires de police ont été blessés dont l'un d'eux grièvement. L'assaillant a été abattu. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. L'élection présidentielle a lieu dimanche. Le Président François a salué la mémoire du policier tué. Les candidats ont également exprimé leur compassion ; tout comme le Président américain qui a dénoncé une attaque terroriste, et appelé à la mobilisation.

Source : AFP

Dernière modification le 21/04/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!