fbpx

Côte d’Ivoire-43e Bima : Un plateau télé en l’honneur des militaires français

La chaîne de télévision française France 2 a diffusé ce mardi 25 décembre 2018,  « Noël avec nos soldats », une émission consacrée aux soldats de la base militaire française du 43e Bima d’Abidjan Port-Bouet.

C’est un décor enchanteur des grands plateaux de télés européennes qui a été installé sur la base ivoirienne du 43e bataillon d’infanterie de marine de l’armée française ce jour de réveillon de Noël 2018. Au programme, une immersion dans l’univers militaire en compagnie de nombreuses stars de renom telles : Magic System, Jenifer, Kendji Girac, Marc Lavoine, Anggun, Vincent Niclo, Richard Dacoury, Laurent Maistret et Laurent Baffie.  Présentée  par les présentateurs vedettes de télé, Marie-Sophie Lacarrau et Michel Drucker, « Noël avec nos soldats » est une véritable expérience en matière de plateau télé et devrait inspirer la RTI (radio télévision ivoirienne) qui d’ailleurs a fourni les moyens techniques.


Un casting un peu de trop pour le groupe Magic System


Alors que l’émission nous a permis de vivre le quotidien des soldats français sur leurs différentes bases en compagnie d’un artiste pour la circonstance, le groupe Zouglou Magic System, lui a choisi de recevoir l’animateur Michel Drucker et l’artiste Marc Lavoine à l’hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville. En effet si sa présentation  a permis au monde entier de découvrir cet hôpital de niveau 3 doté d’un plateau technique de dernière génération, nous sommes nombreux à nous demander pourquoi les magiciens ne nous ont pas donné l’occasion de pénétrer dans l’univers des soldats ivoiriens (eux qui comme les soldats français, sont aussi loin de leurs familles cette nuit de noël).


Le 43e BIMA, une ville dans un quartier


Installé sur une superficie de 230 ha dans la commune de Port-Bouet au sud d’Abidjan, le 43e BIMA est l’une des huit (8) bases militaires françaises dans le monde et cinq (5) sur le continent africain (Algérie, Djibouti, Côte d’Ivoire, Gabon et Sénégal). « On les croyait partir depuis le 4 juin 2009 sous Nicolas Sarkozy. Ils sont encore là. De 5000 hommes en 2004 au plus fort de la crise, ils sont aujourd’hui 900 Hommes.  Le 43e Bima existe depuis 1978. Il remplace le 43e régiment d’infanterie coloniale crée en aout 1914 » avait révélé le confrère Baudelaire Mieu dans un article de Jeune Afrique publié le 29 juin 2009. Enfin, plus qu’une base militaire, le 43e Bima possède tous les attributs  d’une ville. Son propre super marché, terrains de jeux, cinéma, boites de nuit ect. Selon des indiscrétions, c’est ce site étranger qui contrôlerait tous les sites stratégiques du pays.  110 soldats patrouillent les eaux ivoiriennes sans être vus. L’aéroport international Félix Houphouêt-Boigny est l’une de leur porte d’entrée et de sortie.

Philippe Kouhon

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!