fbpx

Côte d’Ivoire : Bamba Mory annonce une mutuelle des artisans

Bamba Mory, entrepreneur a mis sur pied, la MUDACI (mutuelle des artisans de Côte d’Ivoire), pour accompagner l’État dans sa volonté de promouvoir ce secteur d’activités.

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En Côte d’Ivoire le secteur occupe 40% de la population et est le plus grand pourvoyeur d’emplois après l’agriculture. Le secteur de l’artisanat, c’est  8 branches d’activités, 40 corps de métiers constitués de 245 métiers. Malheureusement peu d’artisans ont accès à des soins, à une sécurité médicale et une protection sociale adéquate. La  MUDACI vient réparer cette injustice. Elle a pour principal objectif : la lutte contre la précarité des artisans de Côte d’Ivoire. Ce qui passe par la protection et la sécurité sociale de l’artisan», a justifié Bamba Mory, PDG de KadydierGroupe.

 

Lire aussi >> Presse-écrite ‘’La Retraite Active’’, un journal consacré aux personnes âgées voit le jour en Côte d’Ivoire



« Durant tout le premier semestre de 2019, nous allons aller à la rencontre des artisans et des organisations professionnelles du secteur pour leur expliquer le bien fondé de cette mutuelle. En Côte d’Ivoire, alors qu’ils étaient longtemps classés dans le chapitre du secteur de l’informel, les métiers de l’artisanat font  désormais partie des métiers professionnels avec la loi de 2014 sur le code communautaire de l’artisanat des pays membres de l’UEMOA  et le Code ivoirien de l’artisanat. Avec ces instruments et surtout les recommandations du CODEPA (comité de coordination pour le développement et la protection de l’artisanat africain au sein de la commission de l’UA), nous allons non seulement rendre plus compétitif l’économie ivoirienne avec l’accroissement de la production artisanale, mais aussi permettre aux artisans de bénéficier d’appui financier et favoriser la conquête de marchés en Côte d’ivoire et à l’international. La Mutuelle sera enfin un levier puissant pour la protection des œuvres artisanales contre le piratage et la contrefaçon. Je voudrais pour terminer saluer la clairvoyance du ministre Sidiki Konaté qui vient de nous permettre de vivre une semaine d’expression de notre savoir faire à travers la 3e édition du MIVA mais également pour sa vision futuriste de faire du secteur de l’artisanat un vrai creuset de l’innovation», a-t-il ajouté.

Sercom, MUDACI

Dernière modification le 24/12/2018

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!