Adhésion du Maroc à la CEDEAO : les Chefs d’États invités à dire "Oui"

Le dimanche 4 juin 2017, les Chefs d’États des pays membres de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) examineront à Monrovia au Libéria, la demande du Royaume du Maroc d’intégrer leur espace économique. Ce sera à l’occasion de la Conférence des Chefs d’Etats de l’espace.

L’Ong “L’entreprise de paix“ (qui a pour objet l’autonomie de la jeunesse et la cohésion entre les peuple) est montée au créneau pour inviter les pays membres à accepter la requête du Maroc, pour un réveil économique véritable de la sous-région. Elle a donné sa position sur le sujet à travers une déclaration datée du 27 mai 2017 et dont Afrikipresse a reçu copie.

« La Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’achemine vers un tournant décisif de son histoire, avec l’examen, le 04 juin prochain à Monrovia par la conférence des chefs d’états, de la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO. Le Maroc demande à rejoindre la CEDEAO en tant que Communauté économique régionale (CER) et non pas à adhérer à un espace géographique. Il est de loin le plus grand partenaire économique africain de l’espace CEDEAO, dans une logique de partenariats gagnants-gagnants.

Le Maroc apportera et apporte déjà des valeurs ajoutées aux pays de la CEDEAO à travers, d’une part, des investissements importants dans divers secteurs d’activités (banque, immobilier, formation, industrie, sécurité, agriculture…) et d’autres parts, des projets révolutionnaires structurants et ambitieux. On peut siter le projet pharaonique de gazoduc offshore devant relier le Nigéria au Maroc en longeant la côte ouest-africaine estimé à plus de 10.000 milliards de FCFA avec des retombés économiques considérables sur les pays de la région.

Il y'a aussi le projet paradisiaque de réaménagement de la baie de Cocody, à Abidjan, estimé à plus de 280 milliards de FCFA. L’adhésion du Maroc à la CEDEAO permettra de toute évidence, non seulement de renforcer l’ensemble de ces investissements et projets en cours, mais aussi et surtout de développer de nouvelles opportunités et de nouveaux projets à venir plus ambitieux, avec des retombés extraordinaires en termes de créations de centaines de milliers d’emplois pour la jeunesse, en particulier, en quête de repères et le bienêtre socioéconomique pour les populations de la CEDEAO en général », stipule entre autre l’ONG dans sa déclaration. L’ONG “L’Entreprise de Paix“, déclare donc apporter son vif et ferme soutien à la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO, en tant que membre à part entière !

Elle invite les organisations de la société civile de la sous-région à se mobiliser pour soutenir sans réserve la demande du Maroc.

Jean-H Koffo

Dernière modification le 01/06/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!