Bien qu'un semblant de calme soit revenu dans le pays, la crise politique persiste au Gabon, où l'opposant Jean Ping a lancé un appel àau calme, tandis que le ministre de la Justice Séraphin Moundounga a démissionné.
Au Gabon, le bras de fer continue entre Jean Ping et Ali Bongo. Dans un communiqué, le chef de l'opposition a lancé lundi un appel à la grève générale pour protester contre la réélection du président sortant. Un scrutin qu'il a qualifiée de frauduleuse. Jean Ping, qui s'est lui-même proclamé président du Gabon vendredi soir, demande à ses compatriotes de ne pas faire usage de la violence mais de résister en bloquant l'économie du pays.
Ci-dessous un communiqué de l'Union africaine relativement à la situation post électorale qui prévaut au Gabon.
Encore une fois l’Afrique Francophone s’illustre négativement aux yeux du monde avec des violences post-électorales au Gabon. La France, ancienne métropole du pays n’a pas mis du temps pour prendre parti dans cette crise. Cette prise de position de la France alimente le débat au Togo.
Dans un entretien sur France 24, le porte-parole du gouvernement gabonais condamne les violences post-électorales et prône la fermeté, même s'il reconnaît que l'issue du scrutin peut susciter de la "colère" au sein des partisans de Jean Ping.
Les autorités actuelles de Libreville ont-elles résolument décidé de poursuivre la surenchère visant à faire de la Côte d'Ivoire un bouc- émissaire dans le contentieux électoral en cours dans le pays ?
Dans la journée du jeudi 1er septembre 2016, c’est un calme plat qui régnait autour et dans l’enceinte de l’ambassade du Gabon en Côte d’Ivoire, située à Cocody Danga-nord, l’un des quartiers chic d’Abidjan.
Après plusieurs heures de débats et de suspense, le ministère de l'Intérieur a annoncé la victoire du chef de l'État sortant Ali Bongo Ondimba à la présidentielle. Le camp de son rival Jean Ping dénonce une "mascarade électorale".
Au menu, le Gabon dans l'attente des résultats de la présidentielle, un reportage exclusif dans l'Est de la RDC, dans un camp repris par l'armée aux rebelles ADF, et la chasse aux scorpions en Tunisie. Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle, qui doivent être annoncés ce mardi. Jean Ping s'est à nouveau déclaré vainqueur alors que dans le camp du président sortant, Ali Bongo, on affiche toujours "de la sérénité".
GABON - Le Jour J pour les Gabonais... Les résultats de la Présidentielle seront annoncés en fin de journée... Les 2 camps se préparent... Et le ton monte à l'approche de l'heure fatidique... Reportage à Libreville Patrick Fandio
Page 5 sur 13

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!