700 millions de personnes vivant dans l’extrême pauvreté  et une croissance des revenus insuffisante pour parvenir à une prospérité partagée.

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, s’est entretenu le samedi 13 avril 2019 avec le Président du groupe de la Banque mondiale, David Malpass dans le cadre des réunions de printemps du FMI et la Banque mondiale qui se tiennent à Washington du 8 au 14 avril 2019.

Dans un document intitulé « principes généraux sur l’identification, pour un développement durable : vers l’ère numérique », la banque mondiale à travers ses structures  rattachées a élaboré une dizaine de principes qui permettent à chaque citoyen du monde de participer pleinement à la société et à son économie.

Une Délégation du gouvernement burkinabè, conduite par le Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement (MINEFID), par ailleurs Gouverneur de la Banque mondiale et du FMI pour le Burkina Faso, et appuyé par le Ministre de l’Éducation Nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, séjourne depuis le 8 avril 2019 à Washington dans le cadre des réunions de printemps du groupe de la banque mondiale et du Fmi.

Le nouveau président du groupe la Banque mondiale, David Malpass était face à la presse le jeudi 11 avril 2019 dans le cadre des réunions de printemps 2019 du groupe la banque mondiale et du Fmi. Selon lui, le continent africain court un risque de concentration accrue de la pauvreté dû à la fin des réformes structurelles et une incertitude politique.

Ouvrant les réunions de printemps 2019 du FMI et de la banque mondiale le mardi 9 avril 2019, Gita Gopinath, économiste en chef du FMI, a commenté le dernier rapport du FMI sur les  perspectives économiques mondiales publié en avril 2019.

Les réunions de printemps 2019 du Fonds monétaire international et du Groupe de la Banque mondiale se tiendront à Washington, du lundi 8 au dimanche 14 avril. Plus de 5000 participants dont 502 journalistes sont annoncés.

Le 21 février, la Banque mondiale a présenté son 8ème rapport annuel sur l’économie ivoirienne. Celui-ci met en avant la bonne santé de l’économie de ce pays de 25 millions d’habitants, sous la présidence d’Alassane Ouattara, tout en relevant des axes d’amélioration.

La SFI, filiale de la Banque Mondiale en charge du secteur privé, fait l’objet d’une plainte pour dégâts environnementaux dans un projet indien de centrale énergétique qu’elle a financé à hauteur de 450 millions de dollars. La plainte a été déclarée recevable, le 27 février 2919, par la Cour Suprême des États-Unis, ce qui constitue une jurisprudence.

L'Afor (l’Agence foncière rurale) a organisé le jeudi 29 novembre au Radisson Blu Hôtel à Abidjan un atelier d’information des entreprises sur les opportunités de marchés de prestations de services et de fournitures offertes par le Projet d’Amélioration et de Mise en Œuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR).

Page 1 sur 3

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!