MIVA 2018 : le ministre Sidiki Konaté redynamise le secteur de l’artisanat en Côte d’Ivoire.

La 3eme édition du marché ivoirien de l’artisanat (Miva) a ouvert ses portes ce jeudi 29 novembre 2018, à Abidjan, Heden Golf Hôtel en présence du ministre ivoirien de l’artisanat, Sidiki Konaté.

« Nous sommes revenus aux affaires il y a seulement quelques mois et nous avions le choix de faire un salon de dimension internationale en si peu de temps, là où les grands salons se préparent sur 18 mois à deux ans,  ou offrir la possibilité à nos artisans de finir l’année en beauté. Aussi, il nous est apparu important après notre retour du SIAO (salon international  de l’Artisanat de Ouagadougou qui a eu lieu du 25 octobre au 5 novembre 2018, NDLR) où la Côte d’ivoire s’est illustrée de la plus belle manière avec une centaine d’artisans, de créer cette plateforme pour permettre à ceux qui n’ont pas eu la chance d’aller à Ouaga de s’exprimer. Enfin, en cette fin d’année, le gouvernement avec à sa tête le premier ministre Amadou Gon Coulibaly a décidé d’offrir gracieusement cet espace qui se situe dans un riche quartier et où par coup de chance, nos artisans pourront exposer et vendre leurs œuvres ; C’est le pari de la troisième édition du marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2018) organisé seulement en vingt jours », a dit le ministre Sidiki Konaté à l’ouverture du salon ce jeudi 29 novembre 2018. Un pari qui au-delà des festivités de fin d’année repositionne le secteur de l’artisanat ivoirien en impulsant une nouvelle dynamique dans les manifestations promotionnelles de l’artisanat en Côte d’ivoire, en Afrique et dans le reste du monde.
« L’artisanat, un atout pour l’émergence de la Côte d’Ivoire ».


Longtemps classé dans le chapitre du secteur de l’informel, les métiers de l’artisanat font  désormais partie des métiers professionnels avec la loi de 2014 sur le code communautaire de l’artisanat des pays membres de l’UEMOA  et le Code ivoirien de l’artisanat. En Côte d’Ivoire le secteur occupe 40% de la population et est le plus grand employeur après l’agriculture. Le secteur de l’artisanat, c’est  8 branches d’activités, 40 corps de métiers constitués de 245 métiers.  « Le jour où nous allons admettre et prendre en compte, le coiffeur du quartier, le mécanicien, le chauffeur de gbaka, le petit tailleur, le bijoutier, le plombier, le menuisier, la vendeuse de poisson fumé, le boutiquier du quartier, le peintre, le calligraphe, le cordonnier, le vendeur de garba, l’esthéticienne ect, alors nous aurons compris le sens de l’émergence car eux aussi créent  de l’emploi et des richesses » a fait savoir, Sidiki Konaté


300 exposants et plus de 6000 visiteurs attendus


Pendant 10 jours  (du 29 novembre au 9 décembre 2018), le marché situé au stade de l’hôtel du Golf dans le quartier de la Riviera accueillera acteurs et professionnels du monde de l’artisanat. Plus de 300 exposants et plus de 6000 visiteurs  sont attendus. Occasion pour les artisans ivoiriens de montrer leur savoir-faire, de vendre et d’échanger avec les professionnels du secteur à travers des thématiques.
Cinq panels sont au programme. A savoir « Acquisition, Aménagement et exploitation des sites artisanaux : quels enjeux pour le développement du monde de l’artisanat ? », « Quelle fiscalité spécifique au monde de l’artisanat ? », « Accès des artisans à la couverture sociale », « Apprentissage et formation professionnelle continue : la clé du professionnalisme de l’artisan » et enfin « Quel dispositif de financement pour l’artisanat en Côte d’ivoire ? ».
Faire donc du Miva, un grand pôle d’attraction pour les acheteurs professionnels mais aussi créer et renforcer les relations de partenariat entre les acteurs de l’artisanat reste l’objectif spécifique de cette 3eme édition.

 
Bientôt 10 marchés dans 10 régions pour les artisans


Plusieurs projets ont été annoncés. C’est le cas de la construction de 10 marchés modernes dédiés exclusivement aux artisans dans les 10 régions de la Côte d’ivoire qui abritent la chambre des métiers régionale. « Nous allons commencer par le marché de l’artisanat de Grand Bassam d’ici 2019 » a annoncé le ministre de l’artisanat. Il ajoutera que dans le cadre de la coopération bilatérale, une mission allemande séjourne actuellement en Côte d’Ivoire. « Elle souhaite construire le plus grand marché de Menuiserie qui accueillera près de 1000 artisans. Elle fera aussi de la formation et l’apprentissage pour nos artisans ». L’autre projet phare du ministère reste la relocalisation des ferrailleurs. « Après avoir perdu le site de Ndotré, nous venons d’avoir l’accord du gouvernement qui a instruit le ministère de la construction pour nous trouver à la zone industrielle de Yopougon 80 ha pour recaser nos artisans du secteur de la ferraille qui emploie au bas mot plus de 55000 personnes ». Enfin, après le Miva, une journée de l’artisanat est prévue en 2019 sous le parrainage du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, a annoncé Sidiki Konaté.

Philippe Kouhon

Dernière modification le 29/11/2018

A propos de l'auteur

Philippe Kouhon

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!