Lu pour vous : Pfo et l’histoire de la Grande tour F de la Cité administrative d’Abidjan

La dernière (sixième) tour de la cité administrative (Tour F) est inscrite dans les plans d’urbanisme du Plateau depuis les années 1970. Ce n’est pas une invention de dernière minute des responsables actuels. Déjà à l’époque, la Cité Administrative avait été conçue dans un souci de meilleur efficacité de fonctionnement de l’appareil d’Etat.

C’est un projet qui répond au besoin de rassemblement dans de meilleures conditions de travail de plusieurs milliers de fonctionnaires qui sont actuellement disséminés au quatre coins de la ville dans des locaux pris à bail par l’Etat.

Non seulement l’Etat économisera les milliards de loyers qu’il paye chaque année, mais il restera à terme propriétaire d’un bâtiment dont le coût aura été amorti dans le durée.

 

Lire aussi >> Côte d’Ivoire : l’agence foncière rurale en atelier avec ses partenaires

 

La construction d’un immeuble de très grande hauteur est aujourd’hui possible à Abidjan grâce aux performances des appareils élévateurs et à l’adoption de normes drastiques concernant les matériaux de construction (résistance au feu, isolation phonique et thermique, …).

La Tour comportera en son sein un poste de sécurité et de sûreté dédié à l’ensemble de la CITAD qui, pour le moment, ne dispose en propre d’aucun moyen d’intervention en cas d’incendie ou de panique.

La Côte d’Ivoire a toujours sue être visionnaire et anticiper sur l’avenir : la construction de l’Hôtel Ivoire et le lancement des premiers ponts sur la lagune dans les années 60, la construction de la Cité administrative et des tours du Plateau dans les années 70, les établissements d’enseignement supérieur à Yamoussoukro dans les années 80.…. La Tour F poursuit cette histoire. Nous voulons être la meilleure équipe de football d’Afrique, nous voulons l’émergence, et sur plusieurs points, nous voulons être champions ! Pourquoi ne pas vouloir également ériger la plus belle et l’une des plus grandes tours d’Afrique ?

 

Lire aussi >> MIVA 2018 : le ministre Sidiki Konaté redynamise le secteur de l’artisanat en Côte d’Ivoire.

 

Le Groupe PFO ne réalise pas que des opérations de prestige. Il réalise aussi des opérations à portée de développement social et économique telles que :

- le renforcement de l’alimentation d’Abidjan en eau potable
- le renforcement de l’alimentation en eau potable de Bouaké
- la gestion de la décharge d’Akouédo
- l’amélioration des conditions d’assainissement dans le District d’Abidjan
- la réfection ou la construction de routes à fort potentiel de développement local et régional, etc.

Le Groupe PFO travaille dans des conditions de transparence et dans le respect des règles et des procédures en vigueur. Il a participé (et remporté) des appels d’offres internationaux (BAD) et exécuté de façon rigoureuse et professionnelle tous les travaux qui lui ont été confiés. Merci de partager et de soutenir une telle initiative. »....

A.B.K

 

Dernière modification le 02/12/2018

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!