Kaba Nialé : " cette émergence n’aura de sens pour les citoyens que si "

 En prélude à la deuxième édition de la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA), qui a pour thème : « La mise en œuvre des plans d’émergence » qui se teindra à Abidjan du 28 au 30 mars 2017, Kaba Nialé, ministre ivoirienne du Plan et du Développement et Boubacar Cissé Coordonnateur résident des Nations unies, représentant résident du PNUD en Côte d’Ivoire ont animé jeudi 9 Mars 2027 à Abidjan-Plateau au 20ème étage de l’immeuble Sciam , une conférence de presse pour situer les enjeux de cette rencontre internationale.

 À cette occasion, la ministre du Plan et du Développement a fait un plaidoyer en faveur des médias, les invitant à une plus grande implication dans la diffusion des plans structurels de développement dans le cadre de l’émergence de l’Afrique : « la situation dans nos pays est caractérisée par l’absence d’une véritable stratégie de communication sur les plans d’émergence qui sont parfois peu connus par les citoyens, les communautés, les organisations de la société civile, voire certaines institutions publiques. En outre, cette faible communication ne permet pas d’orienter les débats autour des résultats de nos stratégies d’émergence, de susciter un dialogue inclusif et de forger le consensus afin de catalyser l’engagement citoyen envers les programmes mis en œuvre. Or,  cette émergence n’aura de sens pour les citoyens que si elle est  source de développement humain et facilite la réalisation des objectifs du développement durable », a constaté la ministre, d’où le sens de son appel : « À cet égard, il apparait important que la mise en œuvre des plans soit soutenue par une politique active de communication pour faciliter la compréhension par les citoyens des actions proposées pour susciter à la fois le consensus et l’engagement de tous. C’est tout le sens de notre rencontre de ce jour, afin qu’ensemble, nous prenions l’engament de corriger cette insuffisance ».

 Cette deuxième édition de la CIEA qui enregistra plus de 400 participants de divers domaines de compétences en provenance de 60 pays de tous les continents , est une tribune pour débattre de la problématique de l’émergence de l’Afrique. « La conférence internationale sur l’émergence en Afrique est conçue comme une plateforme d’échanges pour stimuler le débat sur les conditions de l’émergence des pays africains à la lumière des dynamiques de transformations structurelles des pays émergents. Son organisation constitue une occasion pour les pays candidats à l’émergence de tirer les leçons des meilleurs pratiques pour améliorer leur politique de stratégie opérationnelle et pour accélérer la croissance et les transformations structurelles ainsi que le bien-être de notre population », a précisé la ministre Kaba Nialé.
 Pour sa part, Boubacar Cissé,   a rappelé  l’initiative « Made in Africa », qui vise à propulser le développement des pays africains. Il a annoncé à cet effet la tenue d’une table ronde le 30 mars à cette rencontre internationale. « Elle vise à accompagner les pays africains à saisir l’opportunité de la montée des coûts mondiaux en Chine et des délocalisations qui en découlent... Une table ronde sera organisée sur cette initiative. Les discussions autour de cette initiative qui pourrait être un des leviers à actionner pour faire de la Côte d’Ivoire  notamment une puissance industrielle conformément à la vision 2040 et au PND 2006-2020 », a fait savoir Boubacar Cissé.


 EF

Dernière modification le 11/03/2017

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!