Côte d’Ivoire : tant que je suis président de l’ANRMP, le droit sera dit, Coulibaly Non Karna

« Rôle et responsabilité de la presse dans le renforcement de la bonne gouvernance dans les marchés publics », est le thème de la 15ème rencontre entre l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) et les journalistes, le vendredi 6 avril 2018 à Yamoussoukro.

« Définir la politique de stratégie en matière de marchés publics, gérer les contentieux des marchés publics et conduire les audits indépendants sur les marchés publics » sont selon Coulibaly Non Karna les missions essentielles de l’ANRMP. Pour lui, son souci, c’est d’arriver à bien gérer cette structure régulatrice des marchés publics. Et, pour ce faire, il faut que les structures acceptent les audits. « Il faut que les ivoiriens comprennent que les audits ne sont aucunement des sanctions. Moi-même qui vous parle, j’ai été audité 5 fois depuis que je suis à la tête de la structure. Mais je ne m’en plains pas. Parce que je sais que lorsqu’on vous a confié un travail, à un moment donné il faut qu’on contrôle ce qui a été fait exactement. Ces audits doivent être publiés, ils ne doivent pas rester dans les tiroirs, et c’est ce que nous faisons. Nous avons le devoir de rendre compte ».

Concernant le rapport ANRMP- pouvoir, le président a dit : « Depuis que je suis à la tête de cette structure, le président de la République ne m’a jamais reçu pour me donner une instruction sur une quelconque redistribution des marchés publics ». Selon lui, les textes qui régissent l’ANRMP ne l’autorisent pas à offrir un marché à un proche ou de booster un dossier dans ce sens.
S’agissant des rapports avec la presse, il a déploré le manque d’audace des journalistes quant à aller à la source de l’information lorsqu’ils reçoivent certaines rumeurs. « Les journalistes doivent régulièrement visiter nos différentes plateformes d’informations. Notre structure suit les textes de lois, et nous prenons nos responsabilités en tenant compte de ces textes. Tant que je suis président de l’ANRMP, le droit sera dit ».

Poursuivant, Coulibaly Non Karna a montré que, bien appliquées, les actions de l’ANRMP pourraient avoir une portée significative sur la régulation des marchés publics en Côte d‘Ivoire. « Ces actions permettront de démocratiser le débat sur les marchés publics, mettre en place une culture de la plainte dans les marchés publics, finir avec l’impunité en cas de manœuvres frauduleuses ou d’actes de corruption, vulgariser les audits et la dédramatisation de leur perception et crédibiliser le système » a-t-il conclu.

L’ANRMP est une autorité administrative indépendante chargée de la régulation du système des marchés publics et des délégations de services publics. Rattachée à la Présidence de la République, elle a été créée le 6 août 2009 et a commencé ses activités en mai 2013.

Roxane Ouattara

Dernière modification le 06/04/2018

A propos de l'auteur

Ouattara Roxane

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!