Algérie - L’usine Cital pour l’assemblage et la maintenance de tramway inaugurée

Le partenariat algéro-français s’est enrichi de quatre nouveaux accords économiques. Cela traduit un raffermissement du partenariat entre les deux pays qui a vécu hier un épisode très fructueux et positivement apprécié par les principaux acteurs du Comité mixte économique algéro-français (Comefa), que sont Ramtane Lamamra et Laurent Fabius. La Comefa qui a tenu une session à Alger, a donc été un grand succès.

 Quatre accords de partenariat entre l'Algérie et la France sont signés en marge de la réunion d'évaluation d'étape du Comité mixte économique algéro-français (Comefa), co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, et le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius, en présence du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb, et celui des Transports, Amar Ghoul. Ces quatre accords portent sur les secteurs industriel et de la formation. Le premier accord concerne un pacte d'actionnaires pour la création d'une société mixte de production de gaz industriel. Cette joint-venture est constituée du groupe industriel public national des industries métallurgiques, IMetal, et le français Air Liquide, conformément à la règle 51/49% du capital régissant l'investissement étranger en Algérie. Le deuxième accord signé porte sur la création d'une société mixte entre l'Entreprise Métro d'Alger (EMA) et le groupe français Systra, qui sera chargée de l'engineering des transports urbains en Algérie. Le troisième accord concerne une prise de participation par la société française Otech dans le capital social de l'entreprise publique Irragris (filiale du groupe IMetal) spécialisée dans la fabrication de systèmes d'irrigations multiformes. Quant au quatrième document, il s'agit d'une convention de partenariat signée entre le ministère de l'Industrie et des Mines et l'école française Knowledge management (Skema) pour la création d'une école supérieure de management en Algérie. Par ailleurs, MM. Lamamra et Fabius ont signé deux accords relatifs aux statuts du Centre culturel algérien et de l'Ecole internationale algérienne à Paris.

Algérie – France : un partenariat gagnant - gagnant

M. Laurent Fabius, s'est félicité de ce partenariat qui « revient aux dirigeants des deux pays, MM. Abdelaziz Bouteflika et François Hollande ». « Il y a 6 mois, nous étions à Oran (pour l'inauguration de l'usine Renault) et nous voilà aujourd'hui à Annaba pour cette belle réalisation », a déclaré le ministre français, mettant en relief l'excellente qualité des rames de tramway qu'il a pu parcourir à l'occasion de sa présence à l'usine. Il a également considéré que le fait d'avoir opté pour ce mode de transport était un excellent choix dès lors que le tramway, un moyen de transport robuste et esthétique, est de nature à modifier les villes tout en y améliorant les déplacements. M. Fabius a conclu son allocution en déclarant qu'à travers ce partenariat exemplaire, « les deux parties vont "travailler ensemble, la main dans la main, pour que l'Algérie se développe en un marché régional après avoir développé le pôle ferroviaire attendu pour la région ». Intervenant à son tour, M. Ramtane Lamamra a souligné que « ce partenariat pour l'assemblage et la maintenance des tramways traduit la volonté des présidents Bouteflika et Hollande de développer un partenariat dont ils ont mis en place les mécanismes ». a encore indiqué le ministre des Affaires étrangères, se réjouissant de la mise en place d'un partenariat effectif avec la France dans le domaine économique. Pour sa part, M. Bouchouareb a notamment évoqué la sous-traitance autour de l'usine Cital qui collabore avec 60 sous-traitants et qui s'est engagée à atteindre, à terme, quelque 200 sous-traitants, ce qui est de nature à encourager un taux important d'intégration. M. Ghoul a rappelé, quant à lui, le projet de réalisation, en Algérie, de 12 500 km de chemin de fer, doublé, électrifié et moderne. Un projet dont l'usine inaugurée aujourd'hui à Annaba constitue un point de départ.

Cinq rames seront produites mensuellement

Selon les responsables de l'usine, cinq rames de tramway seront produites mensuellement par l'usine Cital d'Annaba qui permet à l'Algérie de se doter, dans le cadre de ce partenariat algéro-français, d'une capacité industrielle moderne d'assemblage dans le domaine ferroviaire et de développer un tissu économique et industriel ferroviaire, à Annaba autour de l'usine, et dans toute l'Algérie autour des centres de maintenance, ce qui permettra aussi de développer le tissu industriel des PME. Le plan de charge de l'usine porte sur la production, au titre d'une première étape, de 213 rames de tramway de type Citadis, puis, dans une seconde phase, de 50 pour cent des rames de tramway prévues dans le cadre du programme national algérien. En matière d'emploi, l'usine emploiera 400 personnes, entre cadres et employés, et génèrera 1 000 autres emplois pour la maintenance, répartis sur des projets prévus sur tout le territoire national. Cital qui envisage un taux d'intégration de 30 pour cent à l'horizon 2017-2018, produit des voitures de tramway de type Citadis 302, semblables à celles circulant à Oran, avec des rames constituées de 5 modules d'une longueur de 32,5 m pour une capacité de 222 passagers, et de type Citadis 402 (type tramway d'Alger et de Constantine) avec 7 modules d'une longueur de 43,7 m pour une capacité de 302 passagers. Les parts de Cital, une société par actions (Spa) de droit algérien au capital social de 2,1 milliards de dinars, bâtie sur une superficie de 5,2 hectares, sont détenues par Ferrovial à hauteur de 41 pour cent, l'EMA (10 p.c.) Alstom transports s.a. (43 p.c.) et Alstom Algérie (6 p.c.). Accompagné par le ministre français de l'Economie, Emmanuel Macron, et le représentant spécial pour les relations avec l'Algérie, Jean-Louis Bianco, M. Fabius effectue une visite de travail en Algérie dans le cadre de la réunion d'étape du Comefa. Sachant que les projets de partenariat économique et industriel, prévus par les accords de coopération entre l'Algérie et la France, connaissent un avancement très satisfaisant.

Youcef MAALLEMI – Algérie

 

Dernière modification le 13/05/2015

A propos de l'auteur

Afrikipresse

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!